Magazine Concerts & Festivals

Stade lors de Art Bist' Rock au Fût Chantant, Saint-Brieuc, le 8 juin 2019

Publié le 12 juin 2019 par Concerts-Review
Stade lors de Art Bist' Rock au Fût Chantant, Saint-Brieuc, le 8 juin 2019

SAINT-BRIEUC Samedi 8 Juin 2019 Arbist'rock au Fût Chantant -

18h30 - Ce samedi 8 Juin à St Brieuc, ART-ROCK passe entre les gouttes et le concert auquel nous assistons au Fût Chantant se déroule sous un soleil réconfortant. L'ambiance est à l'unisson et le public à l'avenant toujours aussi bariolé et divers. La bière et la musique sont les dénominateurs communs. Les 3 musicos de STADE sont prêts et commencent à l'heure prévue ... On les sent concernés avec une grosse envie bien palpable qui ne se démentira pas pendant tout le concert. Il s'agit de Elouan JEGAT (chant et guitare), Yann OLLIVIER (basse) et Baptiste Le SOLLIEC (Batterie). Le public retrouvera Elouan et Baptiste, le dimanche soir sur la scène B d'Art Rock, avec l'évanescent électro pop Skopitone Sisko. Yann et Elouan enchantent aussi nos contrées avec le si original et bouleversant Thomas Howard Memorial (Vincent Roudaut le furieux bassiste des 2 groupes encourage ses potes dans le public). Attention ! STADE est un groupe à fort potentiel. Contrairement à leurs projets parallèles, la musique, guitare/basse/batterie (on ne peut pas faire plus rock) est ici survoltée mais toujours couchée sur de belles trames mélodiques. Elouan maîtrise sa voix par des inflexions variées collant parfaitement à la puissance des morceaux. Yann qui, après la batterie dans les Craftmen Club et la guitare/voix dans THM, assure ici la basse et les choeurs. Il chante aussi un titre et son timbre de voix si personnel nous rappelle THM même si le style est bien différent. 'Universal Mind decoder', post rock, déboule sur un roulement de batterie, riff finement ciselé, et refrain emballant, 'A serious man,' grosse basse grunge et riff syncopé, refrain harangué, 'Haw eyed' riff de guitare tendance cold wave 80's, basse enveloppante, voix gorgée d'émotions, le refrain est catchy, faites tourner, c'est un tube ! 'The hidden man' riff virevoltant, basse grondante, batterie aux baguettes tournoyantes, morceau à pogotter... STADE n'a que 7/8 morceaux à son répertoire avec une reprise déjantée de 'These boots are made for walking' avec et sans paroles à hurler ! Le set ne dure donc que 45 minutes environ mais avec une intensité qui ne faiblit pas. C'est une équipe soudée qui joue puissamment l'attaque et ça décoiffe sur tous les titres. Yann a son air de mauvaie humeur et c'est ... rassurant ! Elouan prend des positions tellement rock et impliquées, on sent qu'il aime ça. Baptiste maltraite ses fûts avec dextérité et vivacité, très concentré tout en donnant une impression de facilité. On a envie de sauter et pogoter... programmé un peu plus tard dans la soirée, le set aurait certainement déchainé les festivaliers un peu chauffés... On a l'impression que les 3 rockers se lâchent (voir se relâchent) totalement dans ce projet qui semble récréatif et pourtant si prometteur. Pourvu qu'ils trouvent du temps à y consacrer et y mettre tous les ingrédients pour décoller !!

Stade lors de Art Bist' Rock au Fût Chantant, Saint-Brieuc, le 8 juin 2019 Stade lors de Art Bist' Rock au Fût Chantant, Saint-Brieuc, le 8 juin 2019 Stade lors de Art Bist' Rock au Fût Chantant, Saint-Brieuc, le 8 juin 2019

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Concerts-Review 35011 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte