Magazine Cinéma

Top 23 des épisodes de Black Mirror

Par Le7cafe @le7cafe

Voici Black Mirror, pour le pire et pour le meilleur !

Le miroir noir de l'humanité est de retour. On ne présente plus Black Mirror, la série d'anthologie révolutionnaire de Charlie Brooker lancée en 2011, qui a dévoilé sa cinquième saison le 5 juin dernier sur Netflix, après le brillant opus interactif " Bandersnatch " fin 2018. J'avais déjà critiqué les quatre premières saisons de la série l'an passé, dans un article en deux parties que tu peux retrouver juste ici ; mais ce n'est pas le propos aujourd'hui. Non, aujourd'hui, je te propose mon classement des 23 épisodes de la série, du pire au meilleur. Bien sûr, je rappelle que mon avis est subjectif et n'engage que moi, d'ailleurs n'hésite pas à débattre en commentaire si tes choix auraient été différents Billy ! Sur ce, trêve de bavardages, passons de l'autre côté du miroir...

Top 23 des épisodes de Black Mirror

23 - The Waldo Moment (Saison 2 Épisode 3)

Black Mirror est sans aucun doute une des meilleures séries au monde, et à ce titre même les épisodes figurant en bas de ce classement ne sont pas réellement mauvais en eux-mêmes, c'est juste qu'il y a encore mieux. À une exception près. " The Waldo Moment " est globalement considéré comme un des pires épisodes de la série, et il est pour moi le seul à être vraiment mauvais. Il est plat, incohérent, désordonné, et ne va nulle part avec une fin sans intérêt. On pourra toujours dire que l'épisode porte un message politique pertinent, notamment après l'élection de Donald Trump aux États-Unis, mais c'est vraiment se faire l'avocat du diable.

Top 23 des épisodes de Black Mirror

22 - Rachel, Jack and Ashley Too (Saison 5 Épisode 3)

Dernier arrivé de la série, " Rachel, Jack and Ashley Too " est un épisode neutre pris pour lui-même, mais extrêmement décevant pour les standards Black Mirror, et ce n'est pas la performance, certes qualitative, de Miley Cyrus qui va y changer quelque chose. Il pèse sur lui une constante impression de déjà-vus et de clichés, de la méchante manageuse à la star de pop secrètement dépressive, en passant par l'adolescente niaise et la mère décédée. Sans parler de la technologie qui n'est qu'une réédition des cookies de " White Christmas ". C'est A Star Is Born rencontre Black Mirror, et le résultat est... hum.

Top 23 des épisodes de Black Mirror

21 - The Entire History of You (Saison 1 Épisode 3)

Seulement n°21, et on arrive déjà à un choix qui, je le sais, ne fera pas consensus. " The Entire History of You " se dote d'une prémisse intéressante, exécutée minutieusement par ses acteurs et son réalisateur, et pose de nombreuses bases pour la suite de la série, par son statut de dernier épisode de la saison 1, avec un outil technologique qui sera plusieurs repris plus ou moins différemment mais avec toujours un certain succès. Si l'épisode se retrouve si bas, c'est juste qu'il est finalement peu marquant ; avec une intrigue dans le fond assez banale bien que superbement mise en place et un manque de fin mémorable.

Top 23 des épisodes de Black Mirror

20 - Men Against Fire (Saison 3 Épisode 5)

" Men Against Fire " souffre du même problème que " The Entire History of You ", à savoir qu'il est peu mémorable - ce qui n'est pas tant sa faute propre que celle de tous les autres épisodes à qui il faut le comparer. Pourtant, l'histoire de ces soldats génétiquement modifiés est vraiment intrigante, le twist est bien senti et le message sous-jacent effroyable. Beaucoup de potentiel trop peu mis en valeur.

Top 23 des épisodes de Black Mirror

19 - Striking Vipers (Saison 5 Épisode 1)

Et voici le dernier des épisodes qui m'a laissé de marbre, deuxième représentant d'une cinquième saison qui décidément ne tient pas ses promesses. " Striking Vipers " est un épisode intéressant, et très bien mis en scène avec de très chouettes séquences d'effets spéciaux dans le monde du jeu vidéo éponyme, mais il passe complétement à côté de son sujet et se termine sur une note ambigüe qui ne fait pas vraiment sens. Il aurait gagné à avoir un véritable twist, si caractéristique des saisons précédentes de la série.

Top 23 des épisodes de Black Mirror

18 - Fifteen Million Merits (Saison 1 Épisode 2)

" Fifteen Million Merits " est génial, mais trop génial. S'il y a un mot pour le résumer, c'est " excessif ". La musique nous bat les oreilles, les lumières artificielles nous aveuglent... Dès la première saison, Black Mirror a posé sa limite maximale : quand le monde entier devient lui-même technologie. Un concept absolument monumental mais raconté autour d'une histoire très simple. L'épisode a tout de même le mérite (haha.) d'être le tout premier à introduire " Anyone Who Knows What Love Is ", la chanson récurrente de la série, et ce dans sa plus belle version.

Top 23 des épisodes de Black Mirror

17 - Hang the DJ (Saison 4 Épisode 4)

J'ai bien aimé " Hang the DJ ", et pas uniquement à cause de la chanson des Smiths. Il offre une réflexion intéressante sur la vision moderne de l'amour, est servi par un duo d'acteurs qui partagent une réelle alchimie, et est tout compte fait un bon moment à passer, loin de l'ambition de ses congénères de la saison 4. Un épisode simple et sympathique, et en plus un des très rares de Black Mirror qui finit bien.

Top 23 des épisodes de Black Mirror

16 - Hated in the Nation (Saison 3 Épisode 6)

On pourrait dire l'exact opposé pour " Hated in the Nation ". En termes d'échelle et d'effroi, c'est la fin la plus dévastatrice de la série entière, qui arrive en couronnement d'une enquête prenante, rythmée, doublée d'un commentaire social intelligent et d'une technologie fascinante avec ses petits robots abeilles. Un des épisodes les plus ancrés dans la réalité actuelle, et le plus long, ce qui en fait presque un film à part entière.

Top 23 des épisodes de Black Mirror

15 - Arkangel (Saison 4 Épisode 2)

" Arkangel " tient une place très spéciale pour moi puisque c'est le premier épisode de Black Mirror que j'ai vu. Porté par la géniale Rosemarie DeWitt, tante Charmaine de United States of Tara, cet épisode est particulièrement intimiste et humain, fondé sur une relation mère-fille entachée par l'arrivée de la technologie parasite. Il prend une certaine tournure tragique, très émotionnelle, grâce à des personnages auxquels on s'identifie facilement, autant dans leur raison que dans leurs torts.

Top 23 des épisodes de Black Mirror

14 - USS Callister (Saison 4 Épisode 1)

Tu aimes Star Trek ? Et bien Charlie Brooker aussi ! Le premier épisode de la saison 4 a été pour lui l'occasion de réaliser un rêve d'enfance en mettant en scène " USS Callister ", un hommage à la saga culte. Tout y est, costumes colorés, vaisseaux rétrofuturistes, planètes inconnues ! Il tient plus de l'exercice de style que de la satire sociale habituelle, mais grâce à son scénario solide et son ambiance formidable, il marque beaucoup de points.

Top 23 des épisodes de Black Mirror

13 - Be Right Back (Saison 2 Épisode 1)

Encore un choix non consensuel. Tout comme " Arkangel ", " Be Right Back " est un épisode très intimiste et humain, basé cette fois autour d'une relation de couple abruptement brisée par un accident de voiture. Il s'aventure sur les chemins tortueux de notre rapport à la mort et au deuil par le biais de la technologie, et même s'il ne m'a pas marqué fortement personnellement, il reste assurément sur le plan narratif une des réflexions les plus intéressantes offertes par Black Mirror.

Top 23 des épisodes de Black Mirror

12 - Playtest (Saison 3 Épisode 2)

" Playtest " part d'une idée très simple, un jeune homme qui participe au test secret du prochain jeu vidéo en réalité virtuelle de la plus grosse firme vidéoludique du monde. Mais de cette idée, le concept évolue et s'étoffe au fur et à mesure de l'avancée de l'épisode dans une construction pyramidale passionnante qui possède plus d'un retournement de situation et sait résolument tirer parti de sa prémisse.

Top 23 des épisodes de Black Mirror

11 - The National Anthem (Saison 1 Épisode 1)

Là où tout a commencé. " The National Anthem " est le tout premier épisode de la série, et dès le départ il posait tous les fondements sur lesquels se bâtirait la légende. Un postulat de départ plus que glauque, une tension effrénée, un commentaire sur la société moderne virulent, et un twist final absolument dévastateur. Tout Black Mirror était là, dès 2011. " The National Anthem " reste un des meilleurs épisodes de la série, et on est même pas encore dans le top 10, donc ça te donne une idée du niveau !

Top 23 des épisodes de Black Mirror

10 - Crocodile (Saison 4 Épisode 3)

Le principe de Black Mirror est d'étudier l'impact, positif ou - beaucoup plus souvent - négatif de la technologie dans nos vies. Ainsi, la plupart des épisodes finit par partir en violemment en vrille à cause de la susdite technologie. " Crocodile " diffère de la majorité en ceci que c'est l'humain, et l'humain seul, qui va sombrer et finir très, très mal. La performance magistrale d'Andrea Riseborough se hisse parmi les plus incroyables de la série. Implacable.

Top 23 des épisodes de Black Mirror

9 - Black Museum (Saison 4 Épisode 6)

" Black Museum " est le parfait répondant à " The National Anthem ", et pour cause. Réunissant trois histoires en une, rempli à ras-bord d'easter eggs référençant la totalité des épisodes précédents, le dernier épisode de la saison 4 s'envisageait comme la possible fin de la série, si jamais elle n'avait pas été renouvelée. En ce sens, il nous offre un florilège de tout Black Mirror, comme un musée dédié à l'anthologie. Concept abominable, technologie morbide, twist effarant, tout y est !

Top 23 des épisodes de Black Mirror

8 - Nosedive (Saison 3 Épisode 1)

Peut-être le plus connu des épisodes de Black Mirror, qui a fait les gros titres récemment car il pourrait bientôt devenir réalité : " Nosedive ". Derrière sa coloration pastel innocente et le sourire charmant de Bryce Dallas Howard se cache probablement la prémisse la plus terrifiante de la série, car la plus envisageable, avec une société où les classes sociales se définissent en fonction des notes attribuées aux gens sur une application universelle. Autant la série prend souvent des libertés avec ces concepts futuristes pour servir une métaphore, autant là c'est presque visionnaire - et ça glace le sang.

Top 23 des épisodes de Black Mirror

7 - Metalhead (Saison 4 Épisode 5)

À mon avis, " Metalhead " est l'épisode le plus sous-côté de la série. À l'instar de " USS Callister ", c'est bien plus un exercice de style qu'une satire sociale, avec des airs de Terminator en noir et blanc. En toute honnêteté, je me surprends moi-même à le placer si haut dans le classement, mais son scénario convaincant, ses performances authentiques et son style visuel unique en font un diamant brut au milieu des autres, parachevé une fois encore par un twist de dernière minute ravageur.

Top 23 des épisodes de Black Mirror

6 - Smithereens (Saison 5 Épisode 2)

C'est LA bonne surprise de la saison 5. " Smithereens " est un épisode incroyablement minimaliste en comparaison de la direction que prenait la série jusqu'alors. Revenant aux sources de Black Mirror, avec une ambiance qui rappellera " The National Anthem " et " Shut Up And Dance ". Comme ces épisodes, ce qui arrive ici pourrait très bien se passer demain. Une simplicité de mise en scène, une performance extraordinaire d'Andrew Scott, des montagnes russes émotionnelles et une fin qui laisse bouche bée. Can't take my eyes off you...

Top 23 des épisodes de Black Mirror

5 - White Bear (Saison 2 Épisode 2)

Le postulat de base de " White Bear " est réellement glaçant, avec sa société lobotomisée par les écrans qui prend un malin plaisir à filmer la détresse d'une femme poursuivie par des psychopathes, mais ce n'est rien à côté du twist final qui reste encore aujourd'hui un des plus traumatisants de la série. Un épisode haletant à haute tension, dont on ne sort certainement pas indemne.

Top 23 des épisodes de Black Mirror

4 - San Junipero (Saison 3 Épisode 4)

L'épisode le plus récompensé de la série, avec deux Emmy Awards et deux BAFTAs, et généralement un des plus appréciés. " San Junipero " est une merveille, un havre de paix au milieu de l'horreur de Black Mirror qui évoque une pléthore de thèmes à la perfection sans une seule fausse note, de l'amour à la mort. La série finit très rarement bien, mais quand elle le fait ainsi, c'est tout bonnement éblouissant.

Top 23 des épisodes de Black Mirror

3 - White Christmas (Épisode spécial de Noël)

" Joyeux Noël ", dis-tu ? Noël, peut-être, mais avec Black Mirror, sûrement pas joyeux. Entre les 2ème et 3ème saisons, la série a révélé un opus dantesque spécialement pour les fêtes. Trois histoires en une, à l'instar de " Black Museum ", certains des concepts les plus prenants imaginés par les créateurs, et un Jon Hamm au sommet de son art font de " White Christmas " un épisode immanquable qui sait brillamment se démarquer des autres.

Top 23 des épisodes de Black Mirror

2 - Shut Up And Dance (Saison 3 Épisode 3)

La série est habituée aux fins abominables - meurtres, technologie morbide, génocides - mais jamais elle n'est allé aussi loin qu'avec l'épisode 3 de la saison 3. " Shut Up And Dance " est une phénoménale descente aux enfers, où à chaque fois que l'on croit que ça ne peut plus être pire, et bien ça le devient. La morale est totalement annihilée, et on se retrouve là, en état de choc, devant le plus terrifiant des épisodes, prouvant une fois de plus s'il le fallait que Black Mirror n'est jamais aussi pertinente que quand les évènements pourraient se passer dès demain. Si tu m'avais demandé mon épisode préféré il y a un an, ç'aurait été " Shut Up And Dance ", mais entretemps est arrivé...

Top 23 des épisodes de Black Mirror

1 - Bandersnatch (Épisode spécial interactif)

" Bandersnatch " est absolument génial. D'une puissance extraordinaire, avec ses références à foison et ses innombrables niveaux de lecture, il est tout ce que Black Mirror est et devrait être. Surtout, il est la seule œuvre à ce jour à tirer 100% profit de l'interactivité de Netflix, incluant le concept dans sa narration et jouant sur deux plans avec le jeu vidéo créé par le personnage principal de l'épisode. C'est juste claque sur claque, et ça devient meilleur - ou pire, selon le point de vue - à chaque nouvelle fin alternative que l'on peut atteindre. C'est l'apogée de Black Mirror, et c'est pour ça qu'il est définitivement n°1.

- Arthur

Toutes les images utilisées dans cet article appartiennent à Netflix, et c'est très bien comme ça

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Le7cafe 77 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines