Magazine Bd

Niklas Natt och Dag – 1793

Par Yvantilleuil

Niklas Natt och Dag – 1793« 1793 » débute par la découverte du cadavre d’un jeune homme dans un lac de Stockholm. Une partie de pêche qui intrigue les enquêteurs car la victime a visiblement été privée de sa langue, ensuite été énuclée, puis successivement amputé de ses quatre membres… avant d’être tuée, puis balancée dans les eaux glacées et pleines d’excréments du Fatbaren. Même pour l’époque, on peut difficilement parler d’une belle mort !

Niklas Natt och Dag (à défaut de pouvoir le prononcer, essayez de retenir ce nom !) a la bonne idée de nous plonger dans une période méconnue de l’histoire suédoise. Il situe en effet son intrigue un an après l’assassinat du roi Gustav III de Suède, dans un contexte historique pour le moins agité, parsemé de rumeurs et de complots et balayé par les idées révolutionnaires venues de France. Au programme de ce city trip au cœur de la capitale suédoise en l’an 1793, réputé pour son hiver des plus rigoureux : meurtres violents, auberges malfamées, maladies contagieuses, atmosphère poisseuse, odeurs nauséabondes et misère à tous les coins de rues. Bref, le jour où les voyages temporels seront possibles, n’allez pas passer vos vacances en Suède en 1793 ! Par contre, si vous envisagez d’écrire un thriller bien sombre, ce cadre particulièrement glauque sied à merveille !

Afin de vous escorter au mieux dans les bas quartiers de Stockholm au 18e siècle, l’auteur (Allez hop, donnez-moi vite son nom !) a heureusement prévu deux personnages bien droits dans leurs pompes. Bon, certes, Mickel Cardell est un peu porté sur la boisson et a perdu un bras pendant la guerre russo-suédoise, tandis que Cecil Winge n’est plus qu’une épave tuberculeuse aux portes de la mort, mais la force brute de l’un, combiné à l’analyse réfléchie du second risquent bien de pouvoir vous aider à découvrir le sombre mystère qui se cache derrière ce tronc récupéré dans un lac. Bref, des enquêteurs atypiques, que tout oppose, mais qui s’avèrent au final très complémentaires et qui mériteront indéniablement un bon pourboire à la fin de cette visite guidée mémorable.

Ce thriller historique macabre, raconté sur une année, est divisée en quatre parties, en suivant les saisons. La première et la dernière se concentrent sur l’enquête de ce duo particulièrement attachant, tandis que les deux autres s’intéressent à des personnages secondaires qui permettent non seulement à l’auteur d’ajouter quelques pièces importantes à son puzzle, mais qui contribuent également à peaufiner cette reconstitution historique totalement immersive. Restituant les bonnes effluves de l’époque, Niklas Natt och Dag parviendra à vous tenir en haleine de la première à la dernière page, tout en vous servant un pan d’histoire qui passera comme une lettre à la poste, même si vous n’êtes pas fan de récits historiques. Du grand art !

Issu d’une des plus anciennes familles de la noblesse suédoise, Niklas Natt och Dag propose un premier roman absolument envoûtant, qui devrait d’ailleurs être suivi de deux autres récits, intitulées 1794 et 1795… Je réserve déjà mon billet !

Gros coup de cœur !

1793, Niklas Natt och Dag, Sonatine, 448 p., 22€

Ils en parlent également : La culture dans tous ses états, Cannibal lecteur, Lord ArsenikÔ Grimoire, StelphiqueActu du noir, Addiction polar, La viduité, Evasion polar, Les libraires masqués du grenier, Zéro Janvier, Un bouquin sinon rien, Mes aventures livresques, A vos livres

Publicités

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Yvantilleuil 3439 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines