Magazine Culture

David Eloy Rodríguez – Toujours ici

Par Stéphane Chabrières @schabrieres

David Eloy Rodríguez – Toujours iciJe suis né dans les villes.
J’ai fui la ville de mes parents.
J’ai cherché des personnes à la peau d’argile,
j’ai eu un chapeau,
j’ai gravi des femmes de lierre,
j’ai connu le miracle et la désolation.
La mort que j’ai vue,
n’a pas encore gagné mes yeux.
J’ai découvert que la meilleure façon de vivre
était de ne pas travailler pour l’ennemi.

*

Aquí todavía

Nací en las ciudades.
Huí de la ciudad de mis padres.
Busqué personas con piel de arcilla,
tuve un sombrero,
ascendí por mujeres de yedra,
supe del milagro y la desolación.
La muerte que he visto
no ha ganado aún mis ojos.
Descubrí que la mejor forma de vivir
era no trabajar para el enemigo.

***

David Eloy Rodríguez (né à Cáceres, Espagne en 1976)Miedo de ser escarcha (Qüasyeditorial, 2000) – Traduit de l’espagnol par Edouard Pons.

Découvert ici


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Stéphane Chabrières 13365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines