Magazine Conso

Transparence

Publié le 12 août 2019 par Lorraine De Chezlo
TRANSPARENCEde Marc Dugain
Roman - 220 pages
Editions Gallimard - avril 2019
En 2060 après Trump et Bolsonaro, une ingénieure douée qui a donné de nombreuses années de sa vie pour Google à l'ère de la collecte effrénée de données personnelles, a décidé de fonder sa propre entreprise, Transparence, en Islande où le climat reste supportable. Dans le secret elle a travaillé à un projet d'envergure qui va secouer le monde moderne et déstabiliser la première puissance du numérique : le projet Endless. Tous les êtres humains dignes de mériter la vie éternelle seront, sans discrimination de richesse, élus pour être transférés dans une enveloppe biomimétique affranchie des besoins d'alimentation et de sommeil. L'humanité future libèrerait la planète de l'exploitation de ses ressources.
40 ans plus tard, ça y est, le rêve de transhumanisme et de vie éternelle de Google se concrétise, mais pas par l'entreprise prévue. La porteuse de projet argumente et justifie sa révolution technologique comme étant nécessaire pour la protection de l'environnement, pour l'obsolescence des conflits meurtriers (l'immortalité étant garantie. Tout coup "fatal" conduirait à un coma, et quelques heures suffiraient à réimplanter les données sauvegardées dans une enveloppe corporelle), du poids financier des retraites, de l'exploitation agricole (fin de la nutrition organique et des besoins alimentaires). L'Homme nouveau serait apaisé.
Extrait :
"S'ouvrir à une investigation permanente permettrait d'être rémunéré en contrepartie, mais beaucoup d'autres avantages y étaient associés comme la prévention des risques médicaux, évidemment, mais surtout l'accès constant aux informations sur soi-même ouvrait à des réductions considérables sur le prix des assurances. L'homme transparent bénéficiait d'un revenu minimum confortable associé à des dépenses minorées, sans parler d'un accroissement considérable de la gratuité apparente de nombreux services car l'individu ne voulait plus rien payer directement et il était prêt à tout sacrifier pour cette prétendue gratuité. Des ressources supplémentaires étaient allouées à ceux qui, au-delà du champ de surveillance générale acceptaient de se soumettre à des expériences particulières permettant de tester des produits de consommation ou de santé."
 Transparence est un nouveau roman sur une anticipation vertigineuse, qui résonne vraiment. Un réalisme qui épouse complètement l'époque charnière que nous vivons, l'époque des futurs possibles, de l'étude des échappatoires, d'une résilience écologique ou de la survie de l'espèce humaine qui gagnerait l'immortalité. Malgré quelques répétitions, le roman donne à réfléchir à une utopie rendue techniquement possible, à notre avenir numérique, au pouvoir des détenteurs des données personnelles. Le rythme est là, les personnages sont vivantes, et la fin réserve un revirement de situation.
Les critiques du Masque et la Plume - FranceInter
L'avis d'Agnès Lenoire - Médiapart

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lorraine De Chezlo 64 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines