Magazine Animaux

Ferragosto

Par Jperino @Jonoripe

Clown auguste (1)Aujourd’hui c’est Ferragosto. Un fête qui fête ses 2037 ans, une paie. Elle date de -18 avant JC lorsque l’empereur Auguste dans sa grande générosité a accordé aux romains un jour de congé le 15 du mois d’août. Août, c’est le mois d’Augustus qui devient agustus et finit avec un accent circonflexe pour remplacer… on ne sait trop quoi. Bref, Auguste n’était pas un auguste (le clown au nez rouge) mais il savait se monter auguste (digne et généreux).

Du coup Mussolini, le Duce, qui se voulait descendant des empereurs romains a accordé aux italiens des cadeaux pour ferragosto. L'initiative offrait la possibilité aux classes sociales, moins aisées, de visiter les villes, les montagnes ou les plages des stations balnéaires un peu partout en Italie. L'offre se limitait aux 13, 14 et 15 août, il faut garder le goût du boulot ! Ces voyages organisés n'incluaient pas les repas, du coup, ceci lança la mode du pique-nique (il cestino da picnic).

41zrRsDFxOL_1.jpg
Aujourd’hui, le miaoûtien se prélasse plus longtemps au soleil sur la plage. Il est moderne, il a une haute conscience écologique, il trie ses déchets, prohibe les pailles en plastique, projette l’achat d’une voiture électrique dès que l’autonomie Paris-Arcachon sera garantie. Il achète à ses gamins des accessoires de plage. Le gamin est embarrassé, comment choisir entre la licorne blanche et arc-en-ciel, le dauphin, la baleine, le requin, la tortue géante ou mieux, le clou de la saison, la sucette d’un mètre 70 de diamètre avec un manche de 50 cm.

Le gamin choisit la sucette. Elle est en plastique increvable. Le père gonfle la sucette avec le gonfleur de la voiture, gonflage au max. Le gamin se baigne, la sucette s’éloigne dans les vagues. Les parents regardent ailleurs. Quand ils recherchent des yeux leur môme, il joue sur le sable avec son seau et sa pelle mais la sucette est partie trop loin, elle va traverser l’Atlantique à moins qu’elle ne finisse par exploser aux rayons du soleil ou qu’elle ne croise un cargo.  Pendant ce temps les canards, les pélicans et autres tortues en plastique continuent de flotter devant la plage.

Ferragosto
S’ils avaient choisi la grande licorne arc-en-ciel serait-elle partie se demande le père qui n’aime pas vraiment les drapeaux arc-en-ciel ?

L’homme en retrait qui observe la plage et ses estivants se demande combien de pailles on pourrait faire avec une telle sucette et avec tous ces jouets de plastoc qui colorent les plages des nos lacs et de nos mers. Souriez, c’est ferragosto !

Cadeau d'Aredius pour les matous.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jperino 388 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte