Magazine Culture

Ma double vie

Publié le 19 août 2019 par Pralinerie @Pralinerie
Ce titre était sur ma LAL depuis des années ! La vie de Sarah Bernhardt - et sa façon de la raconter - m'intriguaient fortement. Au hasard d'un tour en biblio, je tombe dessus et ni une, ni deux, je le dévore. Bon, je suis aussi restée sur ma faim, car j'attendais quelque chose autour de la double vie... et c'est surtout sa vie publique que Sarah conte.
Petite fille sauvage, fragile, colérique, espiègle, Sarah veut être bonne sœur. Elle sera finalement actrice, contre son gré. Avec elle, on fait le tour des théâtres de Paris, à toute vitesse. Les succès, les échecs, les étudiants qui la soutiennent, les veilles tragédiennes qui la détestent, les écrivains, la Comédie Française, bref tout le petit monde du théâtre de fin du XIXe siècle. On la suit dans ses passions et ses éclats, comme infirmière, sculpteur ou actrice. Par contre, on ne saura pas grand chose de sa vie personnelle : sa mère et ses sœurs apparaissent, son parrain, ses tantes... mais les amours de la belle restent mystérieux, à tel point qu'un petit Maurice est mentionné sans qu'on ne nous présente un père ou une vie amoureuse. Idem sur le plan politique : on comprend qu'elle aime Napoléon III et que la Commune n'est pas du tout son truc. Mais c'est tout. C'est surtout le théâtre qui est au coeur, et Sarah qui parle d'elle, de ses occupations, de ses rôles, de ses tournées, en Amérique et en France. C'est une aventure à toute allure mais il lui manque de la profondeur, des sentiments, du personnel finalement. On ne sait rien d'elle si ce n'est ce qu'elle montre. Dommage !
Ma double vie

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pralinerie 1161 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine