Magazine Cuisine

Mordu

Par Gourmets&co

Entrée © Gourmets&co

L’adresse qui compte déjà à Saint-Germain et, une fois n’est pas coutume, à juste titre.

Nouvelle table en lieu et place de l’ancien Etable. Relookage, décor revu et bien corrigé, et toujours la superbe terrasse sous arcades du Marché Saint-Germain aux beaux jours. Nouvelle carte gérée par un nouveau chef Baptiste Trudel. Bien pensée, actuelle, franco-exotique avec juste ce qu’il faut pour étonner sans dérouter. Nombreuses entrées, peu de plats (4) et peu de desserts (3). C’est un choix, et du coup nous voila inciter à picorer plusieurs entrées qui, pour certaines, sont de véritables plats par leur générosité. On y trouve pêle-mêle des raviolis frits de boudin à la groseille, un pied de cochon grillé et anguille fumée, un thon rouge, et un tartare de veau. Entre autres…

Terrine de cochon, pèche, épinards © Gourmets&co
Aubergine frite © Gourmets&co

Faux départ avec une Terrine de cochon, pêche, épinards et curry au parfum, qui, malgré tout ce beau monde dans un montage un peu compliqué, joue dans le mou et dans le fade.

Par contre, dans un genre totalement différent, l’Aubergine frite, fort gouteuse, en compagnie d’un peu d’oseille, baigne dans une délicate sauce ponzu (agrumes et acidité) qui fouette le plat, puis recouvert d’un jaune d’œuf dur râpé façon poutargue. Franchement excellent et positivement surprenant.

Pommes de terre écrasées, croustillantes, mayo_miso © Gourmets&co
Pmmes de tree écrasées croustillantes mayo miso © Gourmets&co

Drogue dure que ces simples pommes de terre joufflues mais écrasées puis passées à la poêle beurrée pour un saisi efficace qui rehausse le goût. Juste avant de servir, le chef recouvre d’une mayonnaise parfumée au miso-soja. On ne se méfie pas et on a tort. Le truc est addictif au dernier degré et franchement, se laisser faire est un délicieux péché.

Porc noir de Bigorre, crème de maïs © Gourmets&co

Autre petite chose remarquable, deux belles tranches de Poitrine de porc, parfaitement saisies en gardant le gras, posées sur une crème de maïs et grains de maïs. Un plat rustico-modeux totalement réussi et généreux.

Ganache chocolat, caramel fleur de sel © Gourmets&co

Dessert dans le ton, dont une Ganache chocolat légèrement pimentée, un crumble de noisettes autour, et un peu de caramel fleur de sel en une sorte d’enveloppe discrète. Un peu enfantin mais efficace.

Carte des vins très bien construite, passionnante grâce à la sélection pointue du sommelier Olivier qui joue dans chaque appellation les vignerons à découvrir et qui travaillent en biodynamie. Bon exemple : le Crozes-Hermitage d’Alain Graillot, rouge, 2017. Sélection de vins au verre de 9 € à 13 €.
Accueil et service juste ce qu’il faut de décontracté pour montrer qu’on est dans un resto cool.

Un très bon démarrage et de bonnes marques prises en seulement quelques semaines par le chef Baptiste Trudel avec sa cuisine vivante et bien réalisée. L’adresse qui compte déjà à Saint-Germain et, une fois n’est pas coutume, à juste titre. Affaire à suivre.

2, rue Félibien
75006 Paris
Tél : 01 42 39 89 27
www.instagram.com
Ouvert tous les jours
Midi-15h et 19h-23h
M° Mabillon & Saint-Germain-des-Prés
Parking Saint-Germain

Menu Carte : 42 € (minimum) – 55 € (maximum)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gourmets&co 44601 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines