Magazine Bd

Les bijoux de la Kardashian

Par Belzaran
Les bijoux de la Kardashian

Titre : Les bijoux de la Kardashian
Scénaristes : François Vignolle & Julien Dumond
Dessinateur : Grégory Mardon
Parution : Mars 2019


Lorsque Kim Kardashian ne fait braquer dans son hôtel à Paris, le monde s’émeut. La capitale française est-elle seulement sûr ? Les stars accepteront-ils d’y revenir ? Cette affaire prend une tournure médiatique planétaire, disproportionné pour beaucoup. Surtout que l’affaire va montrer que ce sont des vieux braqueurs à vélo qui sont arriver à voler les bijoux de la starlette. Ils se sont mis à trois pour réaliser cet ouvrage : deux journalistes et un dessinateur. Le tout est publié chez Glénat pour 150 pages.

Un ouvrage bien réalisé mais dispensable.

Fallait-il en faire un livre ? La parution du livre m’a paru trop opportuniste pour être honnête. Deux journalistes au scénario, voilà qui n’était pas là pour me rassurer. Cependant, Grégory Mardon ayant ma confiance, je me suis lancé dans la lecture en essayant de mettre de côté mes a priori.

Les bijoux de la Kardashian

Rapidement, on est mis en confiance. Les auteurs critiquent d’emblée le statut même de Kardashian et de l’emballement médiatique autour de cette femme qui, en soit, ne fait rien d’autre que de se représenter elle-même sur les réseaux sociaux ou la télévision. L’un des axes de l’ouvrage est la critique de cet univers de paillettes (la starlette étant sur Paris pour la fashion week). Et bien que des cambrioleurs aient déjà profité des indications des réseaux sociaux pour voler les stars (on pense forcément à « The Bling Ring » de Sofia Coppola, là aussi une histoire vraie), Kim va tweeté qu’elle est toute seule chez elle ce soir à l’hôtel. Un hôtel que tout le monde connaît. C’est parti pour le braquage.

Le livre est découpé en différents chapitres. Présentation de Kim Kardashian. Présentation des braqueurs. Braquage. Puis enquête policière. Même s’il n’y a rien d’extraordinaire dans cette histoire ou de révélation folle, tout se lit simplement. L’ensemble est agréable et on se laisse prendre par l’enquête. Et finalement ce qui semble le plus réussi, c’est le récit d’une époque. Encrée en 2016, les auteurs mettent beaucoup d’allusions à l’époque : les élections présidentielles françaises et américaines, l’après Charlie Hebdo… Sans compter évidemment le phénomène Kardashian, tellement révélateur de nos sociétés décadentes.

Au niveau du dessin, Grégory Mardon fait le travail. Son trait est dynamique et expressif. On a parfois l’impression qu’il y a beaucoup de planches pour pas grand-chose, quelques cases vides, mais c’est aussi le style actuel. Moins de dessin par pages, mais plus de pages. À une époque, cette BD aurait été faite en 48 pages. C’est un choix. Cependant, le dessinateur nous propose quelques compositions inventives, notamment pour représenter les réseaux sociaux. Des planches bienvenues qui donnent un plus à la BD.

Les bijoux de la Kardashian

« Les bijoux de la Kardashian » méritaient-ils une BD ? Pour l’enquête et le braquage en eux-mêmes, on pourrait dire non. Mais en incluant tout l’emballement médiatique et ses conséquences (en pleine époque post-attentat, on abandonne toutes les enquêtes pour celle-ci…), les auteurs donnent un plus à l’ouvrage. Mention spéciale à la Kardashian, dont les citations laisseront le lecteur pantois. Un ouvrage bien réalisé, agréable à lire mais dispensable. À vous de voir !

Les bijoux de la Kardashian Les bijoux de la Kardashian

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Belzaran 2637 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines