Magazine Bébé

Plant addict : comment j’ai arrêté de tuer mes plantes (ou presque)

Publié le 30 août 2019 par Encoreunblogdemere
Plant addict : comment j’ai arrêté de tuer mes plantes (ou presque)

J'ai longtemps cru que je n'avais pas " la main verte " et puis... j'ai trouvé comment arrêter de tuer ses plantes ! Et je suis devenue plant addict...

Cela fait plusieurs mois que les plantes prennent peu à peu possession de mon intérieur... Je cède à la mode de la Jungle Urbaine mais surtout j'ai enfin décidé qu'il était temps d'arrêter de tuer ses plantes ! Bon ok, plus facile à dire qu'à faire, mais franchement, en se renseignant un peu, on apprend à mieux en prendre soin, on découvre qu'avoir des plantes c'est sympa, relaxant et carrément addictif !
Moi qui étais jusque là une " plante killeuse " (comprenez que j'avais même réussi à tuer un ficus et un bambou), j'ai à ce jour une bonne vingtaine de plantes chez moi, une wishlist de nouvelles plantes longue comme le bras et surtout je kiffe passer mon temps en jardinerie.

  • Plant addict : comment j’ai arrêté de tuer mes plantes (ou presque)
  • Plant addict : comment j’ai arrêté de tuer mes plantes (ou presque)

De plant killer à plant lover : comment arrêter de tuer ses plantes ?

Avec le temps j'ai appris de mes erreurs : j'arrose moins mes plantes, je fais des recherches sur chacune d'entre elles et je détermine quelles sont celles qui me conviennent à moi et mon appartement et celles pour lesquelles je ne suis pas " encore prête ".
L'arrosage était, comme beaucoup de personnes, mon plus gros problème : soit je les noyais soit je les oubliais ! Le plus souvent j'arrosais trop, sans prendre connaissance des besoins de chaque plante, et c'était la mort assurée. Il m'est aussi arrivé d'oublier une plante et de la faire sécher, mais c'était plus rare : j'avais tellement envie de m'en occuper que je le faisais trop !

J'ai demandé conseil à ma meilleure amie, véritable experte en ce domaine, et j'ai appris à observer les plantes : désormais, au lieu d'arroser tout le monde au même moment, à la même fréquence et de la même façon tout au long de l'année, j'adapte. Certaines de mes plantes ont besoin d'être arrosées une fois par semaine (la grande majorité), d'autres tous les 3-4 jours, d'autres tous les 10 jours, d'autres toutes les 2 semaines et d'autres (mes cactus ou mon terrarium) une fois par mois ! Je me fie à la terre : si elle est sèche sur les premiers centimètres, je peux arroser. Je le fais de préférence sur ma table de jardin ou sur mon évier et je laisse longtemps égoutter. D'autres plantes ont besoin d'une douche ou d'un bain mais honnêtement c'est plus rare chez moi, même pour mes " grosses " plantes comme ma monstera deliciosa ou ma calathea, qui ont pourtant besoin d'humidité mais préféreront un arrosage et une brumisation réguliers.

Mais comme je suis encore parfois incertaine et que j'ai toujours peur de trop arroser, j'ai acheté un hygromètre chez Truffaut : je le plante dans le terreau et je vois clairement si celui-ci est trop humide ou non.

En parlant de terreau, ça a été mon deuxième pas vers un meilleur entretien de mes plantes : j'achète un terreau adapté à mes plantes (en gros j'en ai 3 : un plantes vertes, un de rempotage, un cactées et succulentes), et je prévois d'ailleurs d'acheter de la perlite ou du sable pour faire des mélanges. L'engrais, j'oublie souvent, j'avoue...
Et en ce qui concerne le rempotage, j'ai également appris à me fier aux infos que je trouve sur chaque plante et j'ai arrêté de " trop " rempoter. En gros, quand les racines sortent du pot (ou en font le tour) et pas avant !

Accro aux plantes : est ce que ça coûte cher ?

Cette nouvelle addiction aurait pu me coûter cher, mais j'essaie de me limiter (même si c'est compliqué) : les outils ne sont pas trop chers une fois qu'on s'est bien équipés (mon gros arrosoir, mon petit arrosoir et mes pulvérisateurs viennent de chez IKEA, les sacs de terreau sont moins chers si on les prend plus gros...), on peut trouver des plantes moins chères si on échange des boutures, qu'on profite des marchés aux plantes dans les grandes villes (j'en ai fait 2 cette année et j'ai pu trouver de jolies plantes à 2 et 5 euros, 20 pour une grande monstera à offrir), qu'on achète des " bébés plantes " en jardinerie (je n'ai pas encore testé l'achat sur onlinebabyplants mais ça ne saurait tarder !)...

Clairement, ce que je trouve super, ce sont les échanges de boutures : je n'en ai pas encore fait car je n'en ai pas trop à offrir pour le moment mais c'est un super moyen de se procurer des bébés plantes gratuitement !
Mais du coup je bouture certaines de mes plantes pour les offrir, pour me faire de nouvelles plantes, voire carrément pour les sauver : en effet certaines de mes plantes ont été récemment attaquées par des nuisibles (les thrips, c'est une saleté !) et ma monstera deliciosa risque d'y passer.
Comme quoi les plantes qui meurent, ça arrive à tout le monde !
Dans ce cas précis, j'ai coupé une partie de ma plante préférée (évidemment, c'est toujours celles là qui meurent...) pour la faire raciner dans l'eau en espérant la rempoter d'ici quelques semaines... On croise les doigts !

Bref, à ceux qui cherchent désespérément une solution pour arrêter de tuer ses plantes, c'est plutôt simple : prenez le temps de vous renseigner, regardez les vidéos sur youtube sur le sujet (je suis devenue accro à ce type de vidéos !), observez vos plantes et allez y par étapes : commencez par des plantes " faciles " et adaptées à votre intérieur. Perso, j'ai commencé par une monstera deliciosa, un clorophytum, un terrarium (offert par ma meilleure amie, je n'ai pas encore testé d'en faire un seule), un pilea peperomioides, une fleur de lune, des plantes grasses... Je sais quelles plantes ne survivent pas chez moi / avec moi : les diffenbachias (pourtant réputées faciles, je n'en garde jamais !) ou les succulentes (pareil, hyper simple, mais je dois trop arroser...) par exemple.

J'ai même passé le virus à ma grande qui adore les cactus ! Et de mon côté je trouve que les plantes ajoutent une touche de vie à un intérieur. C'est une passion peu chère au final (à part pour les caches pots, qui peuvent parfois coûter plus cher que la plante elle-même !) et qui est super relaxante. En plus, les plantes contribuent à purifier l'air de votre maison (vous pouvez même en avoir dans votre chambre, ça rejette bien moins de CO2 qu'un être humain...) et ont un aspect déco indiscutable... J'espère pouvoir agrandir ma collection bientôt, j'ai déjà plein de plantes sur ma liste !

Et qui sait, peut-être que je pourrai vous faire un " plant tour " sur le blog d'ici quelques semaines, si cela vous dit...

Alors, et vous, plant killer ou plant addict ? Débutant ou confirmé ? Quelles sont vos plantes d'intérieur préférées ?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Encoreunblogdemere 8916 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines