Magazine Bd

Cédric Sire – Vindicta

Par Yvantilleuil

Cédric Sire – VindictaMalgré une couverture et un titre de roman qui ne m’attiraient pas vraiment, j’avais cependant noté le nom de cet auteur lorsqu’il écrivait encore sous le pseudo de Sire Cédric. En apprenant qu’il ne changeait pas seulement de pseudo, mais qu’il s’attaquait dorénavant à mon genre de prédilection, j’ai décidé de franchir le pas…

« Vindicta » est une histoire de vengeance qui démarre par le braquage d’une bijouterie, perpétré par quatre jeunes banlieusards à la dérive. Malgré un plan dépourvu d’embûches, tout finit forcément par solidement foirer. Outre un flic mis au placard par sa hiérarchie et affecté à la surveillance de la bijouterie en question, ils vont également devoir faire face à un vilain coup du sort, ainsi qu’à un tueur impitoyable, sorti spécialement de l’ombre pour se mêler à la descente aux enfers qui s’annonce…

L’auteur alterne les points de vue de différents protagonistes, que le lecteur découvre progressivement et auxquels il s’attache finalement très vite. Du psychopathe sanglant, plutôt surprenant et flirtant avec la légende urbaine, au policier n’hésitant pas à enfreindre la loi pour la bonne cause, le récit ne manque pas de personnages forts, dont les destins s’entremêlent efficacement au fil des pages.

Malgré quelques passages un peu trop gore pour les âmes sensibles et certaines ficelles un peu trop grosses pour les pinailleurs de service, ce thriller s’avère totalement addictif, de la première page au twist final. Des chapitres courts, des mots qui claquent et des phrases qui vont à l’essentiel, pour un roman qui privilégie l’action et qui parvient à tenir en haleine pendant près de 600 pages, sans aucune longueur ni temps-mort. Un page-turner qui file à mille à l’heure, capable de braver vos pires moments de fatigue et de vous tenir éveillé une grande partie de la nuit !

Bref, un auteur qui peut encore jouer avec son pseudo autant de fois qu’il veut, pourvu qu’il reste dans le genre car je suis désormais fan !

Vindicta, Cédric Sire, Metropolis, 577p., 21,90€

Ils en parlent également : La culture dans tous ses états, EmOtionSLa caverne du polar, Livresse du noirMes lectures du dimanche, Lire et courir, Les pages qui tournentAnaïsMélie, Juju, Maud, Aude, Alex, Gwen, Amandine, Jean-Paul, SamUn bon livre à lireDes plumes et des livresLe cygne noir, Tomabooks, Le kilometre manquantJe lis et je raconte, Les rêveries d’Isis, Addiction polar, Au fil des mots, Un livre toujours, Le monde d’Elhyandra, Pause polars, BooksnPics, Livres à profusion, Ivre de livres, Entre deux livres, Ma passion les livres, Revue de thrillers, Asatrublog, Les plumes noires, La Papivore, Tranches de livres, Black-Books, Le fil des mots, Une lectrice à Paris, Un K à partQuoi lire?

Publicités

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Yvantilleuil 3439 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines