Magazine Cinéma

Une tordue à Edimbourg #2

Par Anneju71 @LesMotordus

Hello mes tordus,

Je continue de vous parler de mes vacances (trop courtes) à Edimbourg.

L’Ecosse est un pays riche en châteaux. La ville d’Edimbourg en possède deux qui se trouvent chacun à l’extrémité de Royal Mile. Mais ce n’est pas de ces châteaux que je vais vous parler aujourd’hui.

Pour cette seconde journée, le programme fût : vieilles pierres et sable fin.

Toujours accompagnée de ma super guide (que j’aime au passage), nous voilà parties en bus pour nous rendre à 20mn à peine de la périphérie d’Edimbourg. Il faut dire que le réseau est ample et c’est super facile pour se déplacer.

Destination 1 : Craigmillar Castle

Le bus nous déposer au bord de la route mais nous ne voyons pas le château. La magie des GPS sur les téléphones portable est un atout de nos jours. Nous décidons d’emprunter le chemin tracer via le parc et déjà là on en prend plein les yeux Et ce n’est que le début car nous découvrons Craigmillar, par l’arrière et « Waouh » il est beau, fier, solide. Il nous attendait.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous sommes prêtes à le visiter. Surtout quand nous découvrons qu’il a servi de lieu de tournage à la saison 3 d’Outlander. Nous sommes ravies.

Un peu d’histoire :

  • Il date de la fin du 14ème siècle mais il a connu des ajouts au fil des siècles puis la ruine.
  • 20 novembre 1566 : Marie, Reine d’Ecosse, y vient en convalescence suite à une maladie contractée après la naissance de de son fils, le futur Jacques Ier d’Angleterre.
  • Avant de partir le 7 décembre 1566, un pacte connu comme l’ « engagement de Craigmillar » fut fait, avec ou sans qu’elle en ait connaissance, afin de se débarrasser de son mari Henry Stuart, Lord Darnley.
  • C’est un des châteaux médiévaux les mieux conservés d’Ecosse.

L’accueil est génial. Il n’y a pas de visites guidées, vue la superficie et surtout l’état du château. 6£ plus tard, nous voilà parties à la découverte de ce lieu chargée d’histoire.

Je ne sais pas si je vais réussir à vous décrire mes émotions et mon ressenti durant cette visite, mais sachez qu’il faut aller à Craigmillar car ce lieu est ressourçant. Quand vous êtes dans cette cour et que vous y voyez cet arbre imposant qui a réussi à braver les siècles, on se dit que nous ne sommes pas grand chose. Et regardez moi ce vert, ces montages, la mer, la vue, pffff j’en prends plein les yeux. Je vous laisse le constater :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Visite finie, nous abandonnons les vieilles pierres pour la seconde destination de la journée. Celle-ci je l’avais sollicité auprès de ma guide privilégiée : le sable fin.

Edimbourg ne possède pas que des collines, elle possède aussi une mer et donc une plage. Nous voilà donc dans un autre bus :-).

Destination 2 : Portobello

Portobello se trouve en périphérie d’Edimbourg. C’est la station balnéaire de la ville. Là où il fait bon de se balader au bord de l’eau. Le coin est super agréable, calme. Il y a une rangée de petites maisons pour certaines bien arrangées et pour d’autres on laisse notre imagination travailler. Disons que cela peut faire penser à un mini Deauville. Il ne faut pas hésiter à quitter le tumulte de la ville et à aller en banlieue. La mer, c’est tout aussi ressourçant que les montagnes. Voyez par vous même 🙂

Une tordue à Edimbourg #2

IMG_1282
IMG_1283

Cette journée était une belle journée. Je m’en souviendrais longtemps car elle fut remplie d’émotions et je ne parle pas que des pierres et de la mer. Disons que les balades m’ont permises de discuter, d’avancer et …mon dieu je deviens nostalgique.

Allez, je reprends les rênes de le digne tordue que je suis et je vous dis rdv au prochain article car il en reste encore au moins 3 voir 4 ! Et oui car quand on aime, on ne compte pas et je vous kiffe mes tordus.

See you later 🙂


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Anneju71 13155 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte