Magazine Culture

Last Train : Du Rock comme on en voit peu!

Par Bourlingueur
Last Train : Du Rock comme on en voit peu!

Une batterie, de longs riffs de guitare, du bon rock comme à la grande époque, Last Train, est tout ce que vous rêvez de voir et d’entendre quand on vous parle de Rock!

Les quatre membres de Last Train se sont rencontrés en 2007 dans leur petit village alsacien et ont très vite décidé de faire de la musique ensemble!

Avec plus de 350 concerts entre 2014 et 2017, les quatre passagers, Jean-Noël, Julien, Timothée et Antoine, savent ce qu’ils veulent et vers où aller. Ils dirigent également une maison de disques et une agence de booking. 

Leur nouvel opus : « The Big Picture » est sorti le 13 septembre 2019 et nous apparait comme un album incontournable pour tous les amateurs du genre!

Issu de cet album, le clip « The Big Picture » est à découvrir d’urgence!

« On aime bien la Belgique, l’accueil du public est génial » nous confie le groupe.

Acclamés durant le Ronquières Festival 2019, ils ont hâte de revenir sur les scènes de notre plat pays. En attendant, nous leur avons posé quelques questions…

Last Train : Du Rock comme on en voit peu!

Les Bourlingueurs : « Le nom du groupe, « Last Train » a-t-il une signification particulière pour vous? »

Last Train : « En fait non, ça n’a pas de signification particulière. On s’est formé assez tôt et on a cherché un nom de groupe comme tous les groupes qui se forment.  On a trouvé que ça sonnait bien à l’époque. On aurait pu le changer entre-temps et au final on a choisi de le garder parce que pour nous, ça représente le fait qu’on soit ensemble depuis tout ce temps. Pour nous ça a pris le sens de la longévité et du fait qu’on soit des potes d’enfance. »

Les Bourlingueurs : « Quels artistes en particulier ont influencés votre musique, votre répertoire ? »

Last Train : Du Rock comme on en voit peu!

Last Train : « Aujourd’hui, on écoute de tout mais c’est vrai qu’au départ on a été influencés par plein de groupes parce que en commençant, tu  cherches un peu tes marques. Donc forcément tu dois écouter de la musique et un peu reproduire, copier surtout quand tu as 11, 12, 13 ans. Je pense qu’avec notre deuxième album, on commence à avoir un son et une « patte » à nous. Mais c’est vrai qu’au départ on faisait des compositions qui ressemblait à « Sum 41 », à « Muse ». Plus tard, on a beaucoup écouté « Led Zeppelin » ça se ressent encore maintenant. »

Les Bourlingueurs : « Au niveau des textes c’est quelqu’un en particulier dans le groupe qui écrit? »

Last Train : Sur cet album, c’est Jean-Noëlqui a complétement écrit et il a été pas mal épaulé par « Rémy Gettliffe » qu’on salue, parce que c’est le réalisateur de notre album, donc c’est lui qui a prit beaucoup de décisions qui nous beaucoup guidé. C’est le 5ème membre de Last Train, déjà sur le premier mais encore plus sur ce second album. C’est lui qui nous a beaucoup aidés, dans la construction de l’album pour lui donner cette couleur, cette sonorité, il a passé beaucoup beaucoup de temps en studio. Et donc notamment sur les paroles il a parfois aidé Jean-Noël quand il y avait parfois un peu des hics, quand c’était un petit peu difficile, il a un très bon anglais donc ça l’a beaucoup aidé. Et c’est entièrement Jean-Noël qui a écrit sur cet album. »

Les Bourlingueurs : « Justement comment ça s’est passé l’enregistrement de cet album ? En quelques mots… »

Last Train : Du Rock comme on en voit peu!

Last Train : « Contrairement au premier album ou on avait beaucoup de phases de studio qui étaient entrecoupées de tournées et où le live était un peu une sorte de laboratoire où on jouait et puis après le concert on se rendait compte de ce qui n’allait pas, du coup on l’enlevait, on essayait de le jouer autrement et on faisait ça sur scène et du coup c’est assez excitant. Mais tu n’as jamais le temps de te poser, enregistrer le truc, l’écouter toi comme en fait t’écoutes vraiment un album et de te rendre compte si ça te plait vraiment ou pas. 

Sur ce deuxième album, qu’on a enregistré en Norvège, on s’est dit qu’on allait faire les choses de façon un peu plus classique. Justement on a pris du temps, on s’est posés, on a pensé toutes les parties, on a fait pas mal de pré-enregistrements. On se posait, on disait ça c’est intéressant, là on peut essayer de faire quelques chose de mieux et du coup, cet album il a été beaucoup plus réfléchi. On est vraiment allé creuser les harmonies, les lignes de basses, les trucs rythmiques, on beaucoup plus creusé ce côté-là et faire tout cela devant une vue splendide, en Norvège, avec le soleil qui se couchait très tôt, à 15h, c’était magnifique, il y avait de très belles lumières. C’était super… Je ne sais pas si on gardera cette méthode sur le troisième, on verra. Puis on verra si on fait un troisième déjà. On l’espère! »

Les Bourlingueurs : « Si vous deviez définir le groupe en trois mots, quels seraient-ils? »

Last Train : « Amitié, euuuh, … Je ne dirais pas émotion mais peut-être quand même… J’ai envie de dire un peu brut. Et le troisième ? Généralement ce qui ressort un peu c’est le dévouement aussi pour la musique. C’est assez intéressant mais je ne sais pas si dévouement convient. Mais c’est ce qu’on se dit assez souvent en ce moment et on se rend compte que quand on fait des concerts, ce soir à nouveau… Sur scène on donne quand même beaucoup beaucoup et c’est quand même toujours très fatigant de ressortir de scène. Il nous faut toujours une heure ou deux pour redescendre et c’est vrai qu’on se rend compte qu’on est vraiment dans un dévouement total pour la musique. Ce qu’on fait c’est se donner entièrement pour ça et on se bat sur scène simplement pour faire un concert et jouer nos morceaux. Dévouement peut-être que c’est pas mal.

Les Bourlingueurs : « Merci et à bientôt. »

Last Train : « A très bientôt! »

Last Train, c’est donc une Amitié qui dure depuis plus de dix ans, à la vie à la scène, le quatuor se Dévoue corps et âmes pour fournir au public un spectacle et de la musique de qualité, un peu Brute mais cela ne rend le groupe que plus authentique! Ils font du rock, et ils le font bien! 

Last Train : Du Rock comme on en voit peu!

Pour les découvrir, retenez bien ces mots : « The Big Picture » et courrez vous procurer ce deuxième album d’un groupe qui à de belles années devant lui!

Vous voulez en savoir plus, rendez-vous sur leur site web!      

Evaluez cet article :

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bourlingueur 5083 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte