Magazine Cinéma

The hot zone, la série qui présente Ebola à l’Amérique

Par Anneju71 @LesMotordus

Ah l’Amérique et les virus ! Cela faisait longtemps. Après The last ship avec son navire de supers marins qui sauvent le monde de ce virus qui a décimé 80 % de la population mondiale, je m’étais dit que c’était fini. Et non, voilà que l’on nous sort une nouvelle série avec, devinez quoi, un virus. Et pas n’importe lequel ! Ebola ! Bah voyons !

Sauf qu’en regardant le premier épisode, je me suis demandée si ce n’était pas une vieille série, car on est loin de 2019.

« Normale ! Ça se passe en 1989 !  » Ah bah tout s’explique ! D’ailleurs, voilà de quoi cette mini-série relate :

La terrifiante histoire vraie des origines du virus Ebola, un virus mortel et hautement infectieux né dans les forêts humides d’Afrique Centrale. En 1989, il arrive aux Etats-Unis, à travers un chimpanzé étudié dans un laboratoire scientifique de Washington DC. Une vétérante de l’armée héroïque va s’emparer du sujet en travaillant en étroite collaboration avec une équipe du SWAT se mettant en péril mortel pour tenter d’empêcher le virus de se propager jusque dans la population…

Vous vous dites que vous n’avez jamais entendu parler de cet évènement, que c’est complètement fou que le virus Ebola s’est trouvé à quelques kilomètres de la maison blanche. Et pourtant, c’est vrai. Cet évènement a été totalement  oublié mais pourtant il est bien réel. Le virus a bien été sur le sol américain. Il l’est toujours puisqu’il se trouve dans différents laboratoires, mais quand on regarde ces 6 épisodes, on se rend compte de la catastrophe que l’on a évité.

Vous avez dû reconnaitre dans le trailer deux grandes figures des séries : Liam Cunningham (GOT) et Julianna Margulies (Urgences et The Good Wife). Liam Cunningham interprète Wade Carter un scientifique fictif basé sur les différents scientifiques qui ont eu un rôle important pour éviter cette pandémie. Tandis que Julianna Margulies a (de nouveau et pour mon plus grand plaisir) revêtu la blouse de Nancy Jaax, vétérinaire dans l’armée qui est tout à fait réelle. Je n’oublie pas l’importance des seconds rôles qui constituent une ambiance « thriller » à cette mini-série scientifique.

Je ne suis pas du tout une scientifique à l’origine et j’ai été séduite par série qui nous explique super bien ce virus. Vous allez en apprendre sur Ebola si bien que vous allez pouvoir briller aux prochaines soirées raclettes ! paroles de tordues. Bon après, vous allez aussi flipper ! Car, on se dit que ça peut aller tellement vit une propagation de virus que le lendemain quand j’ai pris le bus, je n’ai rien touché !

En tout cas, National Geographic a parfaitement maitrisé son sujet en alliant à merveille le scientifique et le suspense. Vous allez regarder ces 6 épisodes en un battement de cil.

The hot zone – diffusée sur National Geographic du 27 au 29.05.2019 – américaine – 6 épisodes – 2019


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Anneju71 13155 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte