Magazine Concerts & Festivals

Thomas Howard Memorial et Fuzz Top à La Grande Ourse de Saint-Agathon, le 19 octobre 2019

Publié le 21 octobre 2019 par Concerts-Review
Thomas Howard Memorial et Fuzz Top à La Grande Ourse de Saint-Agathon, le 19 octobre 2019

Thomas Howard Memorial et Fuzz Top à La Grande Ourse de Saint-Agathon, le 19 octobre 2019

Melrose et la Mairie de Saint-Agathon avaient initialement prévu de programmer Strange Kind Of Women, the only female tribute to Deep Purple all over the world, malencontreusement, les nanas ont annulé leur mini-tournée française.

Il fallait dénicher un autre combo pour la soirée du 19 octobre, il a été débusqué en Isère: Fuzz Top the real Tribute to ZZ Top ( avec la bénédiction des barbus de Houston).

Si le dimanche, l'horaire indique 17:30', ce qui convient à ton âge avancé, en ce samedi, où il fallait jouer le 23 24 31 32 36 + 8, le timing prévoit 21:20' pour l'avant-programme, ce qui convient moins à ton métabolisme.

A l'heure dite, la salle est à moitié remplie, Hervé actionne ses caméras, une bande-son aqueuse précède l'arrivée de Thomas Howard Memorial, le combo de Guingamp que tu as déjà eu l'occasion d'apprécier.

En attendant la sortie d'un second full album ( janvier 2020 est avancé), le groupe a proposé l'EP 'At The End Of The Yard' au printemps dernier.

Certains morceaux du futur opus ont déjà été mis en images.

Yann Ollivier ( chant, guitare) , Elouan Jegat ( lead gt, keys, chant) et Vincent Roudaut ( basse, claviers et choeurs) étaient déjà là en 2016, tu as croisé le premier comme instigateur aux Jeudis de Plouha, et les deux autres au sein de Skøpitone Siskø lors d'une soirée organisée par leur compère, Thomas Kerbrat, le membre le plus récent, tenait les baguettes chez Tiger and The Homertons, toujours à Plouha.

Les guitares entrent en action, au ralenti, trois coups de baguettes donnent le signal du vrai départ, le train débouche du 'Tunnel' , le chant se fait plaintif, les climats aériens, tout heureux de sortir du souterrain ,tu humes l'air frais et contemples les nuages.

Tout baigne, puis soudain le ton monde et la plage se fond dans 'New told lies', aux relents indie torturés, le morceau finit en tourbillon.

Ils enchaînent sur le méandreux ' A River of Sand' suivi par 'The Call', un morceau sous forme de valse pour lequel Elouan est passé derrière les claviers.

Le lumineux 'Let it glow' monte insidieusement en puissance, la rythmique imprime un rythme d'enfer, Vincent manie sa basse à la manière d'un soldat d'infanterie prêt à embrocher l'ennemi, la guitare d'Elouan s'envole vers des sommets encore enneigés, c'était avant l'invention du réchauffement climatique, et la voix fait le reste...let it glow... psalmodie-t-elle et t'as vu comme une lueur au dessus de sa tête et pourtant t'étais pas à Lourdes.

Pause tuning, mon Dieu, que vous êtes loin, Miles Kane souffle ..come closer... certains quittent leur siège douillet, les copains de Jesse James entament le plus ancien et brumeux ' Rupture' présentant des effluves psychédéliques avant d'exploser à la manière d'un perfide shrapnel.

Si 'Alive' démarre à la façon d'une ballade, qui aurait pu se retrouver au répertoire d'un groupe pop, style Coldplay, elle pique du nez lorsque les deux Skopitone quittent les claviers pour saisir basse et guitare et transformer la plage en rock déchirant.

Et que dire de 'How to kill kids', un post punk dantesque porté par une basse frétillante.

L'ultime pièce, 'Six feet under' est amorcée au piano , les fossoyeurs creusent, sans relâche, ...I scream aloud... dit la voix au timbre dramatique, il fait noir, l'angoisse t'étouffe, comment s'en sortir et ces guitares métalliques, shoegaze, qui finissent par obséder..

Une nouvelle fois, THM a convaincu, les amateurs de blues texan, eux aussi, ont craqué!

22:35 - Fuzz Top the real Tribute to ZZ Top

Le tribute français officiel de Dusty, Billy et Frank n'est pas EZ Top, mesdames et messieurs, non, il vient de Voiron, s'est formé en 2010, sous l'instigation de Patrick Girardon, qui a été jusqu'à payer rubis sur ongle la batterie utilisée par Frank Beard lors de leur tournée de 2009 et se nomme Fuzz Top..

En 2019, ses complices sont Frédéric Dubois, basse/chant et Patrick Pacheco, guitare et chant.

Ne nous demande pas de quoi ils ont l'air, ils sont affublés de moumoutes, barbes et accoutrements les transformant en doublures parfaites de Dusty Hill et Billy Gibbons, il n'y a peut-être que le montant sommeillant sur leurs comptes en banque qui diffère.

La musique d'ambiance s'éteint, le batteur prend place, deux Saint-Nicolas, sans mitre mais coiffé, l'un de bonnet tricoté par sa grand-mère souffrant de Parkinson, l'autre d'un bonnet de motocycliste en peau de chamois noir, prennent la pose gardes du Palais de Buckingham, la bande proclame, from Texas Zie Zie Top et c'est parti pour une lecture de plus de deux heures d'une partie du catalogue d'un band actif depuis 50 ans.

'Got me under pressure' , a song that will pump you up, précède 'Arrested For Driving While Blind' de 1976.

Les flics sont pas sympa de s'attaquer à des non-voyants!

Pour l'anniversaire du Texas, ' I thank you' , car ZZ Top a repris Sam and Dave.

Fondu enchaîné sur 'Waitin'for the bus', l'attente était longue, ils ont entamé un ballet synchronisé, qui n'a pas impressionné Béjart.

Le cinéma n'a jamais tué personne, Catherine a d'ailleurs fort apprécié la chorégraphie, elle s'est mise à les imiter en invitant sa cousine Marie-Charlotte.

Le train ne s'arrête pas dans toutes les gares et on nous signale que ' Jesus Just Left Chicago', sauf qu'ici Jesus c'était Muddy Waters.

Saint-Agathon, les fauteuils sont moelleux mais faut vous bouger, vous êtes trop mous...

Le trio passe au classique ' Sixteen tons' suivi par 'I'm bad, I'm Nationwide' qui turbine bien rond.

Rien à dire, le rendu est parfait, la gestuelle renvoie elle aussi vers l'original, une aubaine pour celui qui n'a jamais vu les vrais barbus.

Après ' Chartreuse', car ils y ont goûté lors d'un passage en Rhône-Alpes, P P sort la slide pour attaquer 'Just got paid' , la guitare grince, le batteur se voit au volant de la Maserati avec laquelle Stirling Moss a remporté le Grand Prix de Monza, ça cogne sévère.

Les barbouzes s'éclipsent, un pipi urgent?

Changement de tenue: veste noire bariolée, chapeau noir et surtout guitare et basse hot rod, la classe!

Pour inaugurer la seconde phase, ils ont opté pour le slow mythique 'Rough Boy' qui précède le rock ' Pincushion'.

Puis c'est l'heure des gros tubes 'Gimme all your lovin' et 'Sharp Dressed Man', ils sont accueillis avec ferveur.

Les belles bagnoles ont regagné le garage, on va danser le boogie woogie sur 'Tube Snake Boogie', all night long, comme il se doit.

Chips and glasses, qu'il dit, merde, connais pas!

Il saisit ses lunettes et tu piges 'Cheap sunglasses', il paraît que leur collection compte 89645 paires de lunettes achetées dans les stations-services sur les highways.

Les Bretons et la boisson, une fable connue, ' Beer drinkers and hell raisers' est pour eux.

Blues time, kids: ' Blue Jean blues' , une de tes préférées!

' Balinese' et ses touches 'Dazed and Confused' précède 'She loves my automobile' et le classique blues 'Dust my broom'.

Un coup d'oeil à ta cheap watch, ah, tout de même, parfois l'esprit de concision flatte davantage que les discours tirés en longueur, pas vrai, Manu, faut dépoussiérer, de temps en temps!

Hein, quoi, vous voulez 'La Grange', d'accord si les loirs du fond quittent leur canapé pour s'approcher du podium.

Ce qu'ils firent.

Après le ballet agricole, ils envoient l'imparable 'Tush'.

La basse vient te regarder dans les yeux ( t'as pas vu les siens) , frotte ses naseaux contre ton aquilin, heureusement, il ne t'a pas roulé un patin, il rejoint ses potes pour achever la tirade et le set.

Saint-Agathon, si tu fais du bruit, ils reviennent, les talons frappent le plancher, des cris fusent, les déguisés rappliquent en poncho et avec des instruments recouverts de laine de lama pour lancer ' Stages' et la bombe 'Legs'.

Fuzz Top est resté plus de deux heures sur scène, il y a tout de même un mec qui a déploré qu'ils n'ont pas joué 'Livin' On A Prayer'.

T'as failli rire!

Thomas Howard Memorial et Fuzz Top à La Grande Ourse de Saint-Agathon, le 19 octobre 2019 Thomas Howard Memorial et Fuzz Top à La Grande Ourse de Saint-Agathon, le 19 octobre 2019

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Concerts-Review 35011 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte