Magazine Culture

Don Cherry

Publié le 15 novembre 2019 par Hunterjones
Cherry Le digne, pas l'insultant.
L'imagination et la passion exploratoire ont fait du trompettiste de l'Oklahoma Don Cherry l'un des musiciens les plus inspirés et inspirants du vingtième siècle.
Il était l'un des fondateurs du mythique quartet d'Ornette Coleman sur le non moins légendaire The Shape of Jazz To Come (avec Ornette, Charlie Haden et Billy Higgins).
Cherry a enrichi son vocabulaire musical jusqu'à sa mort, entre 1958 et 1995. En plus d'être leader de ses propres bands, il a secondé de fameuses pointures comme Steve Lacy, Sonny Rollins, Archie Shepp, Albert Ayler, John Coltrane ou Gato Barbieri.
Don Cherry
Sa période la plus prolifique fût des années 70 jusqu'au début des années 80, quand il a joint Nana Vasconcelos et Colin Walcott dans le groupe de worldbeat Codona. Il aussi formé, avec Charlie Haden, Dewey Redman et Ed Blackwell le groupe Old and New Dreams. Il retravaillera aussi avec Vasconcelos et le saxophoniste Carlos Ward dans une unité de courte durée appelée Mu.
Né à Oklahama City en 1936, c'est grâce à papa, propriétaire de club de musique, qu'il fréquente très jeune des musiciens jazz en pleine ébullition. Il y fera la rencontre du batteur Billy Higgins à l'école secondaire. Grandissant à Los Angeles, il assiste à des jams de Clifford Brown et Larance Marable à la maison d'Eric Dolphy. Le paradis des instruments à vent. Brown lui apprendra quelques rudiments.
Don Cherry
C'est avec Ornette Coleman, en 1957, qu'il commence à briller sur scène, trompette secondant le sax de Coleman. À cette époque, il joue de la plus petite des trompettes, si petite qu'on l'appelle "pocket trumpet" et en tire des sons magiques. C'était une version miniature du vrai modèle régulier. Ainsi il créé des sons plus nasillards. Il passera toutefois assez vite au format régulier. Qu'il jouera plus souvent. Mais il restera associé au petit instrument dans les mémoires collectives.
Don Cherry Cherry & Coleman s'entendent merveilleusement. Don sera des 7 premiers albums d'Ornette. Qui sont aussi, les plus influents. En 1960, il enregistre The Avant-Garde avec John Coltrane. Titre qui indique tout à fait l'objectif sonore du contenu. En 1963 et 1964, il co-dirige le New York Contemporary Five avec Archie Shepp et John Tchicai. Avec Gato Barbieri, il enregistre deux des ses plus fameux albums en Europe, Complete Communion et Symphony for Improvisers.
Don Cherry
Neneh naît en 1964, de l'artiste suédoise Monika Karlsson et du musicien Ahmadu Jah. Mais le couple se sépare presqu'aussitôt et Monika refait sa vie avec Don. Qui s'occupe largement de la petite, au point que lorsqu'elle se part elle aussi une carrière en musique, elle prendra naturellement le nom de famille de son beau-père. (Un nom dans la business, ça peut aussi aider à faire vendre)
En 1970, il enseigne la musique au Darmouth College et enregistre trois ans plus tard avec The Jazz Composer's Orchestra. Avec Monika et Nenneh, il vit en Suède pendant 4 ans. et s'inspirera des ses voyages en Europe et dans le Moyen-Orient, pour ensuite inclure certaines influences dans ses compositions. Cherry deviendra même très intéressé par la musique non occidentale. C'est à cette période qu'il joue avec Codona. Vasconcedos à la percussion, Walcott multi-intrumental pour un son à la couleur africano-asiatique, pratiquement indigène.
Don Cherry
Avec Old & New Dreams, il joue principalement des morceaux et des variations de leur ancien employeur, Ornette Coleman.
En 1973, il signe la trame sonore d'un film culte.
Il participe à un morceau formidable de Lou Reed. À son album au complet en fait. Où il y jouera aussi de la guitare africaine. Il jouera aussi pour Ian Dury et plus tard, avec Sun Ra.
Après quelques essais en jazz fusion (toujours trempé dans le world beat), en 1988, il enregistre Art Deco un album jazz plus traditionnel et plus acoustique. Avec Haden, Higgins et le saxophoniste James Clay.
Don Cherry
 Jusqu'à la fin de sa vie, il ne cessera jamais de croiser le jazz traditionnel avec la musique du monde qui l'inspire. Cherry apprendra à composer des morceaux pour des flûtes en bois, des tamburas, des gamelans et toutes sortes d'instruments plus rares en occident. Multi Kulti honore plusieurs des ses rares instruments en 1990. 
Il ne sera jamais aussi bon sur scène qu'en studio. Où il avait la réputation de toujours arriver en retard. Plus il a vieilli, moins il maîtrisait son instrument. Ce qui rendait ses performances sur scène assez inégales.
Don Cherry
Mais son influence sur la trompette, la manière d'en soutirer des sons, sera certaine, remarquable et significative.
Il décède la 19 octobre 1995 du cancer du foie en Espagne.
Beaucoup trop jeune, à 58 ans.
Dans trois jours, il aurait eu 83 ans.
Encore deux ans de moins que son homonyme.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hunterjones 432 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines