Magazine Bd

Les Indes fourbes

Par Belzaran
Les Indes fourbes

Titre : Les Indes fourbes
Scénariste : Alain Ayroles
Dessinateur : Juanjo Guarnido
Parution : Août 2019


Les Indes Fourbes est un album qui a fait un petit « buzz » lors de sa sortie. Les critiques élogieuses se sont succédés tant dans la presse spécialisée que dans la blogosphère du neuvième art. Quand l’occasion s’est présentée, je l’ai feuilleté en librairie. Je me suis tout de suite fait prendre par l’histoire sublimée par les dessinateurs. Je connaissais déjà le scénariste, Alain Ayroles, à travers Garulfo et De cape et de crocs et l’illustrateur, Juanjo Guarnido, par ses splendides planches dans Blacksad. Bref, je n’ai pas attendu longtemps pour partir à la conquête de ces Indes fourbes…

Une trame dense et pleine de rebondissements

Les Indes fourbes

La quatrième de couverture présente le synopsis avec les mots suivants : « Fripouille peu recommandable mais hautement sympathique, don Pablos de Ségovie nous livre le récit de ses aventures picaresques dans l’Espagne du Siècle d’or, et dans cette Amérique qu’on appelait encore les Indes. Tour à tour misérable et richissime, adoré et conspué, ses tribulations le mèneront des bas-fonds aux palais, des pics de la Cordillère aux méandres de l’Amazone, jusqu’à ce lieu mythique où se cristallisent tous les rêves du Nouveau Monde : l’Eldorado ! »

Le point de départ de l’histoire est original. Elle s’inscrit comme la suite d’un roman écrit au dix-septième siècle par Francisco de Quevedo. Il contait la vie de l’aventurier don Pablos de Segovie, vagabond exemplaire et miroir des filous. On y suivait les aventures d’un gueux escroc et magouilleur. Ce choix narratif offre une identité forte à l’album et éveille naturellement la curiosité.

La trame est passionnante. Elle est dense et pleine de rebondissements. Les événements s’enchainent avec une certaine maestria avec un rythme soutenu. Les pérégrinations de ce héros pas comme les autres sont dépaysantes et pleine de surprises. Les auteurs utilisent avec talent la chronologie en maîtrisant parfaitement l’usage des flashbacks.

Les Indes fourbes

La lecture est avant tout très drôle. On sourit bien souvent en découvrant les aventures de ce héros pas comme les autres. Le ton léger et captivant offre une lecture rythmée et particulièrement prenante. On se sent vraiment immergé dans une grande épopée dont l’issue est imprévisible et pleine de surprises.

Je ne peux faire que des compliments sur les dessins qui mettent en image cette histoire prenante. Le fait que les planches soit le fruit du travail du dessinateur de Blacksad suffit à justifier la qualité de l’ensemble. L’immersion en Amazonie est remarquable. On a aucun mal à se plonger dans ces paysages sauvages et luxuriant. De la même manière, les scènes urbaines sont bien rendues avec une frénésie qui s’en dégage. Les personnages possèdent une identité graphique forte qui participe évidemment à l’intensité de la lecture. L’ensemble est vraiment un petit bijou graphique.

Les Indes fourbes

Les Indes Fourbes est vraiment un bel ouvrage. Il nous offre un beau voyage dépaysant, drôle et passionnant au côté d’un héros attachant et original. Je ne peux que vous conseiller cette découverte. Vous ne le regretterez pas !

Les Indes fourbes Les Indes fourbes Les Indes fourbes

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Belzaran 2637 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines