Magazine Amérique latine

La guerre d’indépendance du Chili au salon La Plume et l’Epée, à Tours [ici]

Publié le 18 novembre 2019 par Jyj9icx6

La guerre d’indépendance du Chili au salon La Plume et l’Epée, à Tours [ici]

Couverture d'un album commémoratif de l'armée de Terre chilienne


Le samedi 23 novembre 2019, je serai comme tous les ans depuis 2016 au salon du livre La Plume et l’Epée, le forum de la pensée militaire, accueilli à l'hôtel de ville de Tours (37), 1-3 rue des Minimes, de 10h à 17h (1)
Entrée libre et gratuite. La guerre d’indépendance du Chili au salon La Plume et l’Epée, à Tours [ici]
Dès le matin, je serai en dédicace pour mes ouvrages sur la culture argentine et principalement la biographie du général José de San Martín (1778-1850) et l'anthologie de documents historiques que je lui ai consacrée : San Martín, à rebours des conquistadors et San Martín par lui-même et par ses contemporains, tous les deux publiés par les Editions du Jasmin. Comme sur tous les salons, dégustation de maté (à l'argentine) (2) si vous le souhaitez...
A 14h00, je donnerai une conférence : le Passage des Andes et la campagne d'indépendance du Chili (1817).

La guerre d’indépendance du Chili au salon La Plume et l’Epée, à Tours [ici]

Nécrologie du général San Martín parue en Suisse
Cliquez sur l'image pour une meilleure résolution

En janvier 1817, après deux ans de préparation, le général San Martín quitte l'Argentine et traverse les Andes à la tête d’une « petite armée bien instruite et manœuvrable » selon ses souhaits, afin de libérer définitivement le Chili du joug colonial. Une première victoire éclatante à Chacabuco, le 17 février, met les pro-Espagnols en grande difficulté. Le 5 avril 1818, la victoire de Maipú parachève la campagne, laissant place à la préparation de la seconde phase du plan d’émancipation continentale prévu par San Martín, dont on fêtera l’année prochaine le bicentenaire : l’expédition libératrice du Pérou, cette fois-ci par la mer ! Bien oubliée en Europe, la campagne du Chili est pourtant la plus prestigieuse et la plus spectaculaire de toute la guerre d'indépendance en Amérique du Sud. C’est elle qui fit connaître San Martín au reste du monde occidental, surtout à partir de la presse britannique. A Paris, la traversée des Andes inspira à Géricault deux gravures, en 1818 et en 1819.

La guerre d’indépendance du Chili au salon La Plume et l’Epée, à Tours [ici]

Couverture d'une des revues de l'armée chilienne
montrant la reconstitution commémorative de février 2017


La conférence sera illustrée de documents historiques, de photos, de cartes et de vidéos des différentes reconstitutions commémoratives et historiques qui ont eu lieu ces dernières années. J'attends en particulier des documents produits par Esteban Ocampo pour compléter ceux de la télévision de San Juan et de l'armée chilienne.
Pour en savoir plus : consulter le site Internet de la manifestation.
(1) Cette conférence était prévue l’année dernière, pour le 8 décembre, mais malheureusement, l’édition du salon a été annulée par le maire de Tours qui craignait une nouvelle flambée de violence contre les bâtiments institutionnels après les dégradations dont sa ville avait été victime le 1er décembre, quand le mouvement des gilets jaunes a débouché sur des destructions en tout sens. (2) Je le prépare à partir de yerba mate que je rapporte moi-même d'Argentine.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jyj9icx6 2740 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte