Magazine Concerts & Festivals

The Kov mini-CD The Kov

Publié le 20 novembre 2019 par Concerts-Review
The Kov mini-CD The Kov

Depuis six ans le trio The Kov, originaire de Goudelin, sillonne les bistrots, salles de fête, kermesses et autres bacchanales du Trégor, Goélo, Centre Bretagne ou des Monts du Mené, pour y distiller son power rock impétueux et viril.

Sur scène, Ron Degrundt ( vocals, bass) / Thomas ( guitars) et Jean-Pierre ( drums) alternent les reprises et les compositions signées Ron.

Il leur manquait une carte de visite, aujourd'hui c'est chose faite, The Kov vient de sortir un album six-titres dont toutes les plages portent la griffe Ron Degrundt.

Tracklist:

Cosmic Dreams

I Make a Plan

I'm so Vain

Drunk Women

Cold Gun

Walking Toward Darkness.

Si les membres de Tangerine Dream peuvent être considérés comme les papes de la cosmic music, les ' Cosmic Dreams' des gars de Goudelin sentent moins l'acide berlinois que l'alternative rock/power pop de groupes tels que The Knack, Cheap Trick, Greg Kihn ou le Dwight Twilley Band.

Et en creusant plus profond, tu peux remonter jusqu'au fabuleux ' I can't explain' des Who.

Le refrain, accrocheur, se greffe sur un tempo accéléré, un bridge permet une envolée de guitare soignée, tandis qu'à l'arrière JP frappe tel un bûcheron métronome ayant en tête une image du président de la République.

Pas fade comme entrée en matière.

'I make a plan'

Pour Nigel?

On n'est pas fan de Mr Farage...

C'est d'une nana qu'il est question, son projet c'est de la voir there.

Où?

Derrière les buissons et, pour couvrir nos ébats, on fait du bruit, beaucoup de bruit!

Incisif, ce morceau qui précède 'I'm so vain'.

A chaque coup tu penses à Carly qui n'a jamais dévoilé l'identité du vaniteux.

Près de 50 ans après la sortie de 'You're so vain', les supputations vont toujours bon train.

Ron a beau avouer être présomptueux, il ne nous fera pas croire que Mrs Simon le visait.

...I'm not the one that I should be... I realize I'm so vain ... sur fond punky, à la Ramones, doit ravir tous les nostalgiques des safety pins portant un T-shirt ( noir) à l'inscription old punks never die!

Barrie Masters d'Eddie and the Hot Rods n'est plus, too bad, tu comptais lui envoyer ' Drunk Women' , une pépite de pub rock qui aurait également plu à Lee Brilleaux, un autre mec parti trop tôt.

I always thought you were a naughty girl...est-ce une raison de sortir un flingue?

Le canon du 'Cold gun' ne va pas tarder à s'échauffer, la guitare canarde joyeusement tandis que la rythmique assure un rythme soutenu.

Tous à plat ventre, ça siffle vache!

Déjà la nuit tombe, ' Walking Toward Darkness ' démarre sur les chapeaux de roue avant un break David Lynch au texte récité.

Derrière toi, le gars dans son automobile sombre a enclenché le moteur, faut déguerpir au plus vite, son dessein est de te transformer en crêpe et, comme t'étais à court de sirop d'érable, t'as plongé dans le fossé.

Tu l'as entendu jurer, tu t'es relevé, t'as essuyé la boue qui maculait ton trench et poursuivi ta marche dans la pénombre.

Générique de fin!

The Kov prépare sa tournée 2020, si tu veux te procurer leur rondelle, elle vaut le coup, tu écris à l'adresse suivante :

thekov.order@gmail.com

Le groupe ajoute:

Nous vous indiquerons la marche à suivre par retour de mail !

Ah oui...le nerf de la guerre :

10 € la galette + 2,50 € de fdp...

Une broutille pour une pièce pareille...

Note de la rédaction: fdp ne signifie PAS fils de pute!

The Kov mini-CD The Kov

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Concerts-Review 35011 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte