Magazine Culture

Clairs ou Obscurs de Jean-Claude Ceccarelli

Par Artemissia Gold @SongeD1NuitDete
Clairs ou Obscurs de Jean-Claude Ceccarelli

Ce livre met en valeur, les élèves des peintres de la Renaissance italienne. Ils étaient élèves anonymes mais leur contribution à la réussite des grands génies, a été considérable. Bien souvent ils donnaient leur touche pour finaliser et sublimer le travail de l'artiste. On ne peut imaginer les intrigues et parfois les haines qui se cachaient derrière tant de splendeur. Une vie licencieuse bien assumée, qui feraient passer nos contemporains pour des enfants de chœur.

Immédiatement séduite par le résumé qui a réussi à piquer ma curiosité, j'ai foncé tête baissée dans ce récit ! Mais hélas la magie n'a pas opéré, je suis passée complètement à côté !

J'ai été étonnée que toute l'histoire tienne en un seul chapitre, c'est la première fois que je vois ce choix de mise en page et c'est assez déroutant. Du coup la lecture se fait d'un seul trait, sans pause véritable et c'est un rythme assez difficile qui nous est imposé surtout qu'il n'y a pas non plus de paragraphe ... Les phrases s'enchaînent sans répit pour le lecteur et personnellement je n'ai pas accroché à ce choix.

Pour l'histoire, l'auteur nous raconte la naissance de la Renaissance en distribuant les noms et surnoms des illustres peintres de cette époque mais aussi les illustres inconnus qui ont aidé et travaillé dans l'ombre. Je ne m'attendais pas du tout à cette façon de dérouler des histoires et de mettre le jour sur des liens qu'auraient partagé untel et untel. Rien n'est vraiment développé, on passe un peu du coq à l'âne, sans transition vu qu'il manque le côté " ordonné " qu'apportent les paragraphes... Plus d'une fois je me suis demandé où j'allais mais j'ai continué mon périple jusqu'au bout !

Le texte ne manque pourtant pas d'intérêt sur le fond. On croise le chemin de plusieurs figures connues de la Renaissance et les histoires qui nous sont contées sont sympathiques à lire et ont le mérite de piquer la curiosité du lecteur. Encore une fois, personnellement c'est la mise en page qui m'a freinée dans ma lecture et qui m'a donné tant de mal pour avancer et profiter pleinement des connaissances très pointues que Jean-Claude Ceccarelli nous offre dans ce texte.

Clairs ou Obscurs de Jean-Claude CeccarelliOn aime : Le sujet du livre qui met le jour sur des liens jusque là inconnus pour moi On aime moins : La mise en page qui n'est pas très agréable


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Artemissia Gold 67457 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines