Magazine Entreprise

Quel loup nourrissez-vous ?

Publié le 06 décembre 2019 par Diateino

Quel loup nourrissez-vous ?Dans un post précédent, ce sont les oies sauvages qui nous ont inspirés par leur esprit d’équipe. Cette semaine, c’est une fable indienne sur les loups qui va nous aider à faire preuve de discernement face aux aléas et à favoriser un état d’esprit positif. Elle est tirée de l’ouvrage « Penser comme un millionnaire », de Dean Graziosi. 

« Quel loup nourrissez-vous ?

Un jour, on m’a raconté une fable. C’est l’histoire d’une femme Navajo, racontant à son petit-fils qu’il y a en chacun d’entre nous deux loups qui s’affrontent constamment. Au début, la grand-mère demande à son petit-fils de s’installer et lui explique : «  Il y a un loup qui est jaloux, qui nourrit de l’envie, qui est méchant et dont la mentalité s’inspire de la rareté. Pour ce loup, tout ce qui arrive est mal. Il croit que les gens sont pour la plupart méchants, que les choses vont mal et que le monde ne tourne pas rond. Comme vous pouvez l’imaginer, il n’arrive jamais rien de bon à ce loup, car il est négatif, pessimiste et voit toujours le verre à moitié vide. » Puis la femme explique à son petit-fils : «  Mais il y a aussi un autre loup, vraiment puissant celui-là, qui vit à l’intérieur de toi. Ce loup est rempli d’empathie, d’amour, de compassion et de positivité, il sait qu’il peut accomplir tout ce qu’il veut, pourvu qu’il mette le cœur à l’ouvrage. Ce loup voit toujours le bon côté des choses, il voit constamment le verre à moitié plein. Mon enfant, ce loup, ce loup puissant, peut t’emmener dans des endroits merveilleux. » Puis le petit-fils regarde sa grand-mère et lui demande : « Grand-mère, quel est le loup qui gagne le combat ? » Elle lui répond alors : « Celui que tu nourris, mon enfant. Celui que tu nourris. »

J’adore cette histoire, parce qu’elle nous concerne tous. Nous avons tous un méchant loup, ou un méchant, comme je l’appelle, à l’intérieur de nous, et nous avons également en nous un héros qui attend qu’on le libère. Je vais vous aider à savoir comment dévoiler le méchant qui se cache en vous, à comprendre comment il est entré là et à vous en débarrasser. Car dans de très nombreux cas, une fois qu’il est parti, on n’imagine pas à quel point on peut aller plus loin dans sa vie professionnelle et personnelle. »

Dean Graziosi explique que ce méchant loup en nous se nourrit notamment d’informations négatives, qui viennent renforcer sa croyance que l’on ne peut rien attendre de bon ni de beau dans le monde.

L’auteur s’appuie sur cette observation : « Saviez-vous que dans les années 1950, les couvertures du magazine Time étaient à 90 % positives au niveau du ton et du contenu ? Et puis, d’année en année, le Time a pris conscience que plus leurs histoires étaient négatives, plus le magazine se vendait. Ils ont même compris que les superlatifs négatifs captent l’attention du lecteur à 30 % de plus que les superlatifs positifs. Et qui plus est, le taux moyen de clic sur les gros titres ayant des superlatifs négatifs est largement supérieur (+ 63 %) au taux concernant les gros titres positifs. »

Quel loup nourrissez-vous ?
C’est pourquoi il nous recommande d’éviter autant que possible les informations négatives, qui viennent alimenter le « méchant loup » et saper à la fois notre confiance en nous et en l’avenir. Comment faire concrètement ?

« Pendant trente jour, mettez-vous à la diète. Plus aucune information ! Je recommande une coupure totale : abstenez-vous de regarder, de lire ou d’écouter toute information, ainsi que de demander à vos amis de vous faire un compte rendu. Utilisez plutôt le temps et l’énergie désormais à votre disposition pour faire un travail d’introspection, pour passer du temps à nouer des contacts avec des gens que vous aimez, pour travailler sur les choses pouvant renforcer votre confiance, au lieu de faire quelque chose qui vous l’enlève. »

C’est un exercice difficile à mettre en œuvre car nous craignons de passer à côté d’une information importante et les premiers jours sont semés de tentations de « juste jeter un coup d’œil » au fil d’actualités ! En réalité, vous réaliserez que s’il se passe quelque chose de réellement important, votre entourage vous en parlera. Par ce témoignage de seconde main, vous aurez le privilège de ne pas être confronté à des images angoissantes. Profitez du relâchement de la « trêve des confiseurs » à venir pour tenter l’expérience et n’hésitez pas à la prolonger au-delà !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Diateino 2555 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine