Magazine Beaux Arts

Il neigeait le 6 décembre 1989

Par Ishtar @nadjaproduction

Il neigeait le 6 décembre 1989

Faisceaux lumineux sur le Mont-Royal 

par Comité Mémoire et Polytechnique Montréal


Il y a trente ans. Je retournais chez moi après avoir traverser le corridor de l’ancien HEC, qui menait au pavillon d’Études françaises. C’était en 1989. Il neigeait. Je ne savais pasencore que deux heures plus tard un massacre allait être commis. On ne pouvait mettre un nom sur l’horreur. L’innommable a pris aujourd’hui le nom de féminicide. À un âge fragile où un tel traumatisme s’ajoutait, et alors que je tentais de sortir de celui du traumatisme de la guerre, une autre violence venait saper tous mes efforts et je devais recommencer de zéro, tout rebâtir. Pour tout moyen de communication, à l’époque, il n’y avait que le téléphone. Qui avais-je essayé de contacter en vain ?Il n’y avait pas de mots. J’avais oublié comment parler. Il neigeait, je ne me souviens que de cela.

Il neigeait le 6 décembre 1989

Le 6 décembre 1989, un homme armé a assassiné 14 femmes et a blessé 13 personnes à l’École polytechnique de Montréal.


Il neigeait le 6 décembre 1989

La plaque a été changée pour nommer la violence envers les femmes



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ishtar 532 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte