Magazine Beaux Arts

Felix Speiser sur le Sepik - 1930

Publié le 11 décembre 2019 par Detoursdesmondes
Kanganamn-Speiser

Retour sur les expéditions "Sepik" après la première guerre mondiale... Le musée de l'Homme à Paris reçut le dépôt d'objets collectés lors du voyage de La Korrigane (1934-1936), le musée de Chicago celui de la Crane Expedition (1928-1929), c'était l'objet de mes 4 derniers articles sur le sujet.
Dans les années 30, signalons les travaux et collectes de Felix Speiser et Heini Hediger pour le musée de Bâle.
Ce musée suisse est véritablement créé en 1893, mais ce n'est qu'en 1918 que la collection d'ethnologie reçut le titre de "Musée d'Ethnologie". Fritz Sarasin en fut le premier directeur et c'est lui qui commanda l'expédition de Speiser. Le but était de compléter les objets des régions océaniennes encore peu représentées dans le musée. C’est ainsi que 1607 objets furent collectés.
Felix Speiser a suivi ses études d'anthropologie à Berlin entre 1907 et 1909, il a été élève de Felix von Luschan que nous avons déjà évoqué. Après son doctorat en anthropologie en 1914, on le retrouve en 1917 à l'Université de Bâle où il est enseignant.
Speiser est célèbre pour son grand voyage aux Nouvelles-Hébrides entre 1910 et 1912, et la somme, un grand classique de l'ethnographie de l'Océanie, qu'il nous a laissée : Ethnologie du Vanuatu publiée à Berlin en 1923. De ce voyage, il a ramené 1826 artefacts et quelques 1600 photographies pour le musée de Bâle.
Speiser-kambrambo

Après un voyage en 1924 dans le Nord-est du Brésil, on le retrouve dans le Pacifique entre 1929 et 1930, plus précisément dans les îles de Bougainville et de Nouvelle-Bretagne et sur le Sepik. Il est accompagné d'une jeune zoologue, Heini Hediger.
Ils vont notamment rapporter un film : Kambrambo (Neuguinea, Unterer Sepik) - Riten bei der Knabeninitiation, qui relate la dernière phase d'une cérémonie d'initiation dans le village de Kambrambo (bas Sepik) : Musique des flûtes sacrées - Dévoration des garçons par un crocodile en bambou et en feuilles de palmier (cf. photo ci-dessus) - Frottement des jeunes avec des lianes épineuses pour drainer le sang rituel - Brûler le crocodile...
À la mort de Fritz Sarasin en 1942, Speiser devient le directeur du Musée ethnologique de Bâle et le restera jusqu'en 1949. À son décès en 1949, c’est Alfred Bülher qui deviendra le directeur du premier musée d’ethnographie et du musée suisse des arts et traditions populaires constituant maintenant un seul musée : Museum der Kulturen.
Peinture-kambrambo

Comme nous allons le voir, Alfred Bülher, qui sera lui aussi envoyé très jeune en Nouvelle Guinée par Fritz Sarasin, et plus tard, Paul Wirz, vont contribuer de manière significative à enrichir la collection bâloise.
À suivre...
Photo 1 : Maison cérémonielle à Kanganaman © Felix Speiser 1930.
Photo 2 : Initiation à Kambrambo © Felix Speiser 1930.
Photo 3 : Peinture sur pétiole de sagoutier, collecté par Felix Speiser au village de Kambrambo en 1930 © Musée des Cultures, Bâle, inv. Vb 9409.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Detoursdesmondes 6934 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines