Magazine Beaux Arts

René Gardi dans le Sepik

Publié le 17 décembre 2019 par Detoursdesmondes
Gardi-abelam

René Gardi est né en 1909 et il était à la base enseignant. Passionné par les voyages, il va dès les années 45 tenter de vivre de ses écrits, de ses photographies et de ses films. On le trouve ainsi en 1952 au bord du lac Tchad, et il y reviendra à deux reprises dans les années 50. Il a laissé une œuvre considérable sur l’Afrique ; celle-ci, semble-t-il, a été peu étudiée...
En 1955 il se rend en Nouvelle-Guinée et on lui doit un premier ouvrage, Tambaran, publié en 1956 ; puis on le retrouve en 1958 auprès d'Alfred Bülher sur le Sepik et les deux hommes réaliseront l'ouvrage photographique éponyme bien connu.
Gardi-ulupu

L'année suivante, ils préparent un second séjour sur le terrain avec l'aide financière d'un groupe de sponsors du musée de Bâle. Mais René Gardi se retire du projet et repart pour l'Afrique qu'il affectionne.
Gardi-cameroun

Photos 1 et 2 © René Gardi à Ulupu, Nord Maprik, région Abelam in "Sepik".
Photo 3 : René Gardi, nord Cameroun 1953, photo © Paul Hinderling.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Detoursdesmondes 6934 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines