Magazine Entreprise

L’éco-conception, une opportunité pour la construction

Publié le 14 février 2020 par Franckbaty @Bouygues_C
Eco-conception

« Changement climatique, démographie et urbanisation croissantes, mobilité… De multiples défis pour lesquels la construction a un rôle à jouer. Chez Bouygues Construction, nous les relevons avec nos clients et nos partenaires : de la construction modulaire ou bois, jusqu’aux villes intelligentes, en passant par l’économie circulaire. La révolution numérique est en marche ! IoT, IA, réalités virtuelle et augmentée, robotisation, impression 3D, BIM sont autant d’opportunités pour répondre aux enjeux du climat, tout en préservant la sécurité de nos compagnons. Quant aux méthodes de co-conception, elles deviennent indispensables pour faire ressortir les attentes des citoyens, des territoires, des futurs utilisateurs, et imaginer ainsi des villes durables. Responsables et engagés, faisons de chaque projet une chance de construire l’avenir. »

Marie-Luce Godinot, directrice générale adjointe de Bouygues Construction,
en charge des Systèmes d’Information, de la Transition Numérique, de l’Innovation et du Développement Durable

« En tant que constructeur engagé, la réduction de notre empreinte carbone et l’économie des ressources sont deux axes forts de notre stratégie. Mais comment faire, quand le béton représente à lui seul 6 % des émissions de gaz à effet de serre mondiales, et que le sable, qui entre dans sa composition, est non renouvelable ? Parmi les réponses, il y a l’éco-conception.

Une démarche innovante pour réduire notre consommation de ressources, la quantité de déchets que nos activités produisent, et nos émissions de CO2. Sur chantier, cela passe par l’économie circulaire, avec entre autres le recyclage de déchets, ou encore le réemploi, solution encore plus vertueuse qui réutilise tels quels des matériaux sur un autre ouvrage, évitant ainsi des traitements pour le recycler.

Et puisqu’on peut construire neuf avec du vieux, l’éco-conception pose aussi la question : faut-il absolument construire neuf ? Pourquoi ne pas réutiliser un bâtiment existant, et prolonger sa durée de vie ? Rénover plutôt que démolir, c’est ce qui a été fait sur le projet Colorama, à Nîmes, où des bureaux ont été transformés en logements sociaux grâce auxquels le centre-ville a connu un nouveau dynamisme.

Mieux encore, prévoir la réversibilité d’un immeuble dès sa conception, pour créer un bâtiment sans date de péremption. Work#1, à Lyon Confluence, en est un exemple. Le bâtiment accueillera un temps des bureaux, et pourra être transformé en immeuble d’habitations lorsque le quartier aura achevé sa mutation. Une aspiration également formulée par la mairie de Paris, qui souhaite mettre en place le même processus pour certains aménagements des jeux Olympiques et Paralympiques de 2024. La promesse que la valeur des ouvrages perdurera dans le temps.

Dans la phase conception, l’aspect « consommation énergétique par les futurs usagers » ne doit pas être oublié, et ce à l’échelle du bâtiment comme du quartier. Quant aux matériaux de construction, ils vont aussi être amenés à évoluer grâce à la R&D, y compris les plus classiques comme le béton. Hoffmann Green Cement Technologies, avec qui Bouygues Construction vient de signer un partenariat, élabore par exemple un ciment dont l’empreinte carbone est 70 % à 80 % inférieure à celle du ciment traditionnel.

Autre bonne nouvelle, les matériaux biosourcés, comme le bois ou le chanvre, sont de plus en plus utilisés. Nous concevons actuellement la Tour Commune, à Paris, un bâtiment en bois qui atteindra 50 mètres de haut. Algues, champignons, pommes de terre, sont autant de matériaux insolites… mais qui entreront peut-être dans nos constructions de demain, pour leur faible émission de CO2, ou encore leur qualité isolante.

En bref, la nécessité de préserver notre environnement nous pousse à innover pour concevoir des ouvrages à la performance toujours meilleure et à construire plus responsable. Ne la voyons pas comme une contrainte, mais comme une opportunité de bâtir encore mieux. »

Thierry Juif, directeur Environnement et Eco-conception chez Bouygues Construction

Lire aussi :

Construire plus vert, simple tendance ou réelle préoccupation ?

Ces deux tribunes ont initialement été publiées dans le Livre des Tendances 2020, édité par le magazine l’ADN.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Franckbaty 17028 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte