Magazine Beaux Arts

Exposition collective Ferme du Grand Couvent – Gramat

Publié le 03 juillet 2020 par Philippe Cadu @ContempodeLArt

Du 04 juillet au 23 août 2020

www.galeriemhb.fr

Sept Artistes contemporains seront à l'honneur pour cette exposition, organisée par la galerie MHB (Marie Hélène Bou)

- Marc Petit, sculpteur d'origine lotoise, né à Saint Céré, il a passé son enfance à Cahors. Lauréat de la fondation Charles Oulmont et de la Fondation de France, il est considéré comme l'un des plus grands sculpteurs contemporains.

Depuis 12 ans un musée lui a été consacré au " Lazaret Ollandini " sur la baie d'Ajaccio. Des œuvres expressives, bouleversantes d'humanité.

- Jean François Gambino, sculpteur animalier, a travaillé pour Cartier et de grands orfèvres parisiens. Il façonne d'un jet rapide des animaux en argile saisis en plein mouvement, c'est avec cette spontanéité de réalisation qu'il traduit le mieux la force, l'énergie vitale et souvent intuitive de chaque animal.

Lauréat du prix Edouard-Marcel Sandoz, en 2020 il remporte dans la catégorie " Facing Extinction " du concours David Sheperd Wildlife Foundation avec sa sculpture " Paradis perdu "

- Frederic Fau, peintre aveyronnais ancien élève des Beaux art de Toulouse , aborde la peinture à travers des paysages noir et blanc entre la figuration et l'abstraction.

" Comme le noir et le blanc, comme le plein et le vide, le hasard et la maîtrise se disputent la toile visant le juste équilibre de la composition. Les paysages de Frédéric Fau, dont le romantisme relève de l'errance autant que de la digression, apparaissent ou disparaissent dans la matérialité délibérément brillante de l'acrylique. Le reflet est présent partout, à la surface de la matière, à l'horizon des paysages, dans le lac, la neige ou le nuage devinés, renvoyant l'œil du spectateur de l'un à l'autre pour une fascinante et jubilatoire contemplation.Ferme du Grand Couvent, 33 avenue Mazet 46500 Gramat " (Sylvie Veyrac)

- Valérie de Sarrieu peint d'après nature, des paysages libres empreint de lumières et d'harmonieuses de couleurs. Ses œuvres respirent la beauté simple des paysages et dans l'espace clôt de ces œuvres, la lumière y circule avec beaucoup de douceur et de sérénité, une œuvre sensible qui nous plonge dans l'essence même de la nature.

- Hilary et John Hoyland, anciens élèves des Beaux-Arts de Camberwell de Londres. John mène une carrière de pianiste. Tous deux ont été séduit par l'impressionnisme. Le paysage du Lot joue un rôle important dans leur travail ainsi que leur univers proche, l'intérieur, le jardin et la terrasse de leur maison. Les motifs sont souvent repris au gré des changements de saisons et d'années. Des couleurs vives en notation rapide, parcourent leurs toiles, pourtant deux artistes de sensibilité différentes.

- Robert Holding, sculpteur et dessinateur a été l'assistant du grand sculpteur anglais Henry Moore, il a enseigné la sculpture à Camberwell, une des plus prestigieuses écoles d'art de Londres.

Ses sculptures intimistes, en plâtre, des dessins au crayon et pastels très sensibles, incarnent les gestes quotidiens de son épouse. Il la sculpte, la dessine de mémoire dans son décor et ses gestes du quotidien, par quoi elle semble incarner la simple plénitude du bonheur présent.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Philippe Cadu 34619 partages Voir son profil
Voir son blog