Magazine Culture

Juliette Gréco (1927-2020)

Publié le 25 septembre 2020 par Hunterjones
Juliette Gréco (1927-2020)
 Née d'un père Corse et d'une mère Bordelaise, ses parents sont séparés. Elle est donc élevée avec sa grande soeur Charlotte par ses grands parents maternels à Bordeaux. Quand Juliette a 5 ans, sa maman vient rejoindre les deux filles et c'est à Paris qu'on s'installe. À 12 ans, elle danse, elle est passionnée de danse au point de joindre l'école de l'Opéra Garnier. 

Mais en 1939, la Guerre éclate, partout dans le monde. Pendant que les filles sont scolarisées à Montauban, leur mère est impliquée dans un plan d'évasion vers l'Espagne via Bordeaux. Elle est arrêtée en 1943. Les 2 filles fuient par le train vers Paris mais sont suivies par des agents de la Gestapo. Elles seront aussi capturées devant le café Pampam. Charlotte, est torturée, Juliette. battue. Mais elle réussit à disposer de documents prouvant que sa soeur faisait partie de la Résistance, dans la toilette.  Elles seront toutes libérées par l'Armée Rouge fin avril, 1945.  Mais Juliette est séparée de sa soeur et de sa mère et elle est prise en charge par son ancien professeur de Français. Elle se vêt de linge masculin car c'est tout ce qu'il y a dans la maison du professeur. 

Juliette Gréco (1927-2020)

Le quartier Saint-Germain des près se trouve tout près. À 17 ans, elle découvre la Rive Gauche et ses intellectuels qu'elle fréquente. Très tôt, on l'appelle "la Môme". Elle s'initie à la vie politique auprès des jeunesses communistes. Elle suit des cours d'arts dramatiques, décroche quelques rôles, et travaille sur une émission de radio poétique. 

Jean-Paul Sartre l'invite à venir habiter l'Hôtel de la Louisiane où il loge, lui aussi. Elle est l'amie de Boris Vian et fréquente le peintre Bernard Quentin. Elle est la seule chambre qui ait de l'eau chaude pour sa baignoire. Dans une autre chambre, bientôt son amant, Miles Davis. Elle le rencontre en déposant son manteau sur la rampe, manteau qui glisse jusqu'en bas, au sous-sol, où Miles y campe presque tout seul, pour y créer sa musique. Elle y danse avec des ami(e)s sur la musique du trompettiste. Ils passent des nuits à discuter philosophie. Et vivent l'existentialisme plein fouet. Comme elle est muse de Saint-Germain-des-Prés sans trop d'effort, elle choisit de se valoriser autrement par le chant. Sartre lui compose un texte pour sa pièce Huis Clos,  et Joseph Kosma en fera la musique. Elle attire les hommes, ayant (peut-être) une liaison avec Albert Camus, mais certaninement avec le producteur de films des États-Unis Darryl F.Zanuck et Sacha Distel. 

Juliette Gréco (1927-2020)
Ne pouvant épouser Miles Davis (Les mariage interraciaux sont interdits en 1949, aux États-Unis), et ne voulant pas le suivre aux É-U, ils se séparent en bons termes. Elle gagne un prix pour un morceau signé Charles Aznavour. Elle partira en tournée au Brésil et aux États-Unis, puis chante sur scène à l'Olympia en 1954. Elle fait la rencontre du comédien Phillipe Lemaire sur le tournage de Quand Tu Liras Cette Lettre de Jean-Pierre Melville, l'épouse et ensemble ils auront une fille, avant de divorcer. De passage à New York, elle chante, et représente un certain exotisme. Mel Ferrer, qu'elle a connu sur le tournage (elle joue aussi au cinéma, ici et là) d'Elena & Les Hommes de Jean Renoir, l'introduit à Zanuck, au Mexique. Elle tournera dans Roots of Heaven (adapté de Romain Gary), Crack in the Mirror, avec Orson Welles, The Big Gamble avant que sa relation avec Zanuck ne s'éteigne, tout comme sa carrière au cinéma Américain. En 1958, son ami Boris Vian devient son directeur artistique.Juliette Gréco (1927-2020)

Dans les années 60, elle revient au chant, qu'elle ne quittera plus jamais. Elle chantera Brel, Ferré, Béart et un jeune nouveau, Lucien Ginburg, bientôt Serge Gainsbourg. En 1965, elle est le personnage titre de la série télé Belphégor ou Le Fantôme Du Louvre. Cette série sera marquante en Europe. 10 millions de téléspectateurs dans une population de 48 millions. Elle tombe amoureuse de Michel Piccoli et ils s'épousent. Ils seront un couple de 1966 à 1977. Gréco et Brassens seront les deux premiers artistes à performer au Théâtre National Populaire. Elle ouvre aussi la série du Théâtre de la Ville à Paris en 1968. Elle est aimée partout dans le monde. 

Juliette Gréco (1927-2020)
Dans les années 70, Gérard Jouannest devient son pianiste attitré. Elle l'épousera quelques 20 ans plus tard. Elle continue d'endisquer, mais au début des années 80, elle revisite principalement son passé. Elle lance toutefois quelques disques qui trouvent un public fidèle. Le bédéiste Gébé lui écrit un morceau. Jean Ferrat lui fait de la musique. Elle sera faite chevalier de la Légion d'honneur en 1984.

Elle revient sur scène, à l'Olympia en 1991, et deux ans plus tard, sur disque, sur des morceaux signés Joao Bosco, Julien Clerc, Gérard Jouannest ou Caetano Veloso. 

Le scénariste Jean-Claude Carrière lui compose un album entier en 1998. 

Juliette Gréco (1927-2020)
Pendant 70 ans, elle se produit sur scène en Espagne, au Portugal, en Italie, en Belgique, en Suisse, aux Pays-Bas, Grande-Bretagne. Elle sera la première artiste française à se produire en Allemagne après la Guerre. Elle fera plus d'une trentaine de tournée au Japon où se jolis yeux légèrement bridés sont un attrait aussi majeur de son charme ainsi que ses mélodies. Elle sera souvent sur scène aux États-Unis, en Amérique du Sud, au Québec, au Canada, en Israël, au Chili, où, y chantant des chants anti militaires dans un Chili axé sur l'armée, elle quitte la scène en fin de spectacle dans un silence absolu. Outré.Juliette Gréco (1927-2020)
Miossec (à jeun) et Biolay sont parmi ceux qui lui écrivent des morceaux en 2003. Elle remonte sur scène à l'Olympia, où elle a presque toujours été chez elle. Trois ans plus tard, elle enregistre à New York. Un an plus tard, la France lui remet un prix pour l'ensemble de sa carrière. 

En 2008, elle enregistre un duo avec Abd Al Malik avant que celui-ci, accompagné d'Olivia Ruiz ne lui composent un album entier. 

En 2010, un documentaire sur la grande dame est lancé ici, inspiré de un de ses morceaux,  à Montréal, à la Place-Des-Arts, en sa digne présence. 

Juliette Gréco (1927-2020)
En janvier 2012, Amélie Nothomb, Phillipe Sollers, Jean-Claude Carrière, Marc Lavoine, Féfé sont parmi ceux qui participent à son nouvel album. 

Pour ses 85 ans, un nouveau documentaire sur elle, présenté à New York, est lancé. À Montpellier, on plaque son lieu de naissance. 

Juliette Gréco (1927-2020)
Victime d'un malaise sur scène en 2013, elle préfère se faire plus rare, voulant rester digne jusqu'à la fin. 

Miossec lui compose un morceau d'adieu.

Elle fera une tournée d'adieu qui la fait passer par Montréal, Sherbrooke et Tadoussac en 2015. 

Elle est victime d'un AVC l'année suivante. Mais reprend toutes ses facultés. Elle est increvable.

Juliette Gréco (1927-2020)

Toutefois sa fille de 62 ans la précède dans la mort en 2016  la même année. 

Son mari Jouannest décède en 2018. Elle le suit, à l'âge de 93 ans, mercredi dernier, toujours digne et charmante.

Et accompagnant nos vies encore longtemps. Comme les bonnes chansons le font souvent. 

Un petit gars de l'Illinois t'y attends là-haut depuis 1991. 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hunterjones 432 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines