Magazine Beaux Arts

Diffamation, absence d’argumentation et cacophonie en france

Par Abdesselam @abdesselam
DIFFAMATION, ABSENCE D’ARGUMENTATION ET CACOPHONIE EN FRANCE

Espèce de vieux bolchevique.
Il y a quelques années je suivais avec assiduité les débats de l’Assemblée Nationale. Cet après-midi-là un député socialiste a présenté un plan d’aide pour les plus défavorisés, les plus démunis. Durant tout son exposé, il y avait un silence plat. Le discours de ce député était bien structuré, probablement plein de bonnes intentions et de bonnes idées. À la fin de son discours applaudissements. Puis ce fut au tour d’un député de l’opposition, c’est-à-dire de droite, de lui répondre. Il s’est contenté de lui lancer cette phrase : espèce de bolcheviques. Cette phrase toute simple a suffi pour anéantir tout le discours de ce député socialiste. Nul besoin d’argumenter. Ensuite s’en est suivi une cacophonie.


Un discours est un livre nauséabond.
Depuis quelques mois, un chroniqueur célèbre, très médiatisé, est le centre d’intérêt populaire. Tous ceux qui sont contre ses idées se contentent de lui répondre en disant qu’il a un discours nauséabond, qu’il a écrit des livres nauséabonds. Les plus polies disent de lui : c’est un polémiste. À ce jour-là, je n’ai jamais vu une argumentation solide contre ses propos ou contre sa pensée. Personne n’a écrit le moindre livre pour combattre les idées de cette personne par une contre argumentation objective sans le moindre préjugé. Le traiter de nauséabond c’est simple et efficace.
Cacophonie et absence d’argumentation = paralysie mentale.
L’absence d’argumentation peut conduire non seulement à une paralysie de la pensée : personne n’ose émettre la moindre idée sans être l’objet d’insultes, de diffamation systématique.
L’absence d’argumentation ainsi que la cacophonie qui l’accompagne peuvent avoir des conséquences graves sur notre manière de penser, souvent nous nous autocensurons.
Les conséquences peuvent être dramatiques. Nous sommes en pleine pandémie du Covid19. Et à ce jour nous ne savons pas si la chloroquine est efficace ou non. Cela est la conséquence de l’absence argumentation, cela est la conséquence de la cacophonie et de la diffamation. Si la chloroquine est inefficace, nous aurons exposé des patients à un risque inutile, même si ce risque est minime. Si la chloroquine est efficace, alors nous aurons privé des patients d’un remède qui aurait pu améliorer leur condition.
Cacophonie, diffamation, absence d’argumentation de la part des intellectuels : le lit de la barbarie des réseaux sociaux.
On peut se poser des questions si le comportement de beaucoup de la classe intellectuelle ou autre n’est pas une cause directe ou indirecte de cette barbarie qui sévit sur les réseaux sociaux. La question est légitime. J’aurai l’occasion d’y revenir dans un autre article.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Abdesselam 116 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte