Magazine Beaux Arts

Le petit chat est mort episode 12 : chat chest l’ordre des choses

Par Abdesselam @abdesselam
LE PETIT CHAT EST MORT EPISODE 12 : CHAT CHEST L’ORDRE DES CHOSES

/

LE PETIT CHAT EST MORT EPISODE 12 : CHAT CHEST L’ORDRE DES CHOSES

Depuis quelques jours mon petit chat me boude. Il délaisse mon canapé, délaisse mes pantoufles, pour s’allonger sur le tapis à côté de la cheminée. Il me regarde de travers et de temps en temps, je crois l’entendre marmonner : « cannibale ! »
Son attitude envers moi a commencé un soir alors que nous dînions tous les deux au restaurant : « le gigot saignant »
Il a commandé un morceau de fromage, j’ai commandé, pour faire honneur au nom restaurant, bien évidemment, un gigot saignant. Ah, je n’aurais pas dû !

Agacé, je lui ai dit : pourquoi, petit chat tu me boudes ?

— À cause du gigot saignant, m’a-t-il répondu.

Il m’a demandé de le suivre jusqu’à son bureau, en fait le mien, il a pris de la craie et s’est mis à écrire sur le tableau noir.
«  C’est mal de manger des êtres vivants. Un animal est un être vivant. Par conséquent, tu es un cannibale. »
Que pouvais-je répondre à cette logique. Rien, sinon m’écraser, et ne plus inviter mon petit chat au restaurant.
Une semaine après cet incident, nous regardions tous les deux une chaîne documentaire. Comme nous étions réconciliés, j’étais sur le tapis à côté de la cheminée, lui sur le canapé avec mes lunettes, mon cigare, et mes pantoufles.
La chaîne de télévision diffusait un documentaire sur la vie des animaux. Je vous donne les passages importants de ce film documentaire.

— J’ai pas pigé » , ai-je répondu. /

  • Un poisson a mangé une sardine ; le petit chat a crié cannibale !
  • Un lion à dévoré une gazelle ; le petit chat a crié barbare !

Subitement, je me suis levé de mon tapis, je ronronnai de plaisir lorsque j’ai changé de chaîne pour regarder la chaîne réservée aux chats, mais à regarder après minuit. Interdite également aux chats de moins de trois ans. Sur l’écran, une souris traverse un couloir, un gros matou se jette sur elle. Le reste est censuré.
Je me suis adressé à mon chat qui était devenu tout rouge : « T’as pas honte de trucider de la sortes Mickey Mouse. Tuer une souris c’est comme assassiner Mickey Mouse. »
Depuis ce jour-là, et parce que j’ai trouvé une parade contre à mon petit chat, les lions ont le droit de manger des gazelles, les pélicans ont le droit de pêcher du poisson, les aigles ont le droit de foncer sur quelques petites bestioles, les oiseaux ont le droit de manger des vers de terre. Et je crois même, sans pouvoir le prouver, que mon petit chat bouffe du Mickey Mouse en cachette. Quant à moi on me prive de mon bifteck saignant.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Abdesselam 116 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte