Magazine Culture

Ela Minus ‘ acts of rebellion

Publié le 26 octobre 2020 par Heepro @heepro
Ela Minus ‘ acts of rebellion

« A mí sólo dame tiempo que el cielo no es de nadie para dar… »

acts of rebellion est le tout premier album de l’artiste colombienne Ela Minus, et les comparaisons ne peuvent que se battre au portillon. Mais oublions Juanes et Shakira, car elle est clairement à classer aux côtés de Lucrecia Dalt, laquelle partage le même label new-yorkais RVNG qu’un certain Helado Negro – ici présent pour un duo final tellement lumineux !!!

Concernant son image, le chois du noir et blanc additionné du rose me fait immédiatement pensé au punk… et au tout dernier album de Mirwais (sorti en 2000, il devrait enfin avoir une suite en 2021…). Bien sûr, je pense aussi à Miss Kittin, Peaches et Helena Hauff… mais aussi à Juana Molina qui, sans l’ombre d’un doute, a sorti l’Amérique hispanophone des clichés musicaux dans lesquels on enferme trop souvent les artistes ! De beaux échos qui me sont personnels, mais cela inscrit, déjà, Ela Minus dans une lignée clinquante.

Ce qui me frappe de suite dans son univers, c’est la clash tellement évident entre ses deux musiques de prédilection : la culture club et l’esprit punk rock, elle qui a été d’abord été batteuse dans un groupe de hardcore avant de découvrir les synthétiseurs et le DIY. Elle veut faire danser, grâce à des chansons avec des mélodies, des paroles et du chant.

Colombienne de Bogotá, elle a étudié à la Berklee College of Music de Boston et vit désormais à New York, mais elle n’oublie pas l’Europe (« N19 5NF » rappelle immédiatement Londres) et, surtout, les teintes sonores sont, à mes yeux, amplement venue de Berlin, avec une extase à chaque fois grandissante… pour ne pas carrément parler d’extase !!!

(in heepro.wordpress.com, le 26/10/2020)

éèé

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Heepro 2396 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines