Magazine Cinéma

[Critique] HOLIDATE

Par Onrembobine @OnRembobinefr
[Critique] HOLIDATE

Titre original : Holidate

Note:

★
★
★
½
☆

Origine : États-Unis

Réalisateur : John Whitesell

Distribution : Emma Roberts, Luke Bracey, Kristin Chenoweth, Andrew Bachelor, Frances Fisher, Jessica Capshaw…

Genre : Romance/Comédie

Durée : 1h43

Date de sortie : 28 octobre 2020 (Netflix)

Le Pitch :

Pour Sloane, une jeune femme tout juste rescapée d’une relation amoureuse dévastatrice, les fêtes sont une épreuve. Les questions de sa famille concernant son célibat entamant gravement son enthousiasme et sa capacité à faire bonne figure. Pourtant, quand elle rencontre Jackson, qui semble être son équivalent masculin, les choses changent. Les deux âmes esseulées décidant de se retrouver à chaque fête du calendrier pour festoyer ensemble et ainsi oublier leur solitude. Jusqu’à ce que l’amour s’en mêle…

La Critique de Holidate :

Plus ou moins désigné pour ouvrir la saison des films de Noël sur Netflix, Holidate fait office de parfaite comédie romantique pour en effet commencer à doucement se plonger dans l’ambiance des fêtes de fin d’année. Un film porté par Emma Roberts et Luke Bracey, qui forment un joli couple au destin certes très prévisible mais pourtant pas dénué de piment…

Holidate-Emma-Roberts

L’amour pendant les fêtes

Vous avez vu l’affiche et vous avez regardé le trailer ? Vous avez déjà tout compris. Mais cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas tenter le coup car au fond, Holidate prend un malin plaisir à nous en donner pour notre argent. Ce qui n’empêche pas quelques détails de créer aussi la surprise. Pas au niveau du déroulement de l’intrigue bien sûr, qui reste cousue de fil blanc, mais notamment à travers cette tonalité moins guimauve que prévue, qui parfois, mise sur de petites vannes un peu vulgaires plutôt drôles.

Le sapin n’a pas les boules

Pas la peine de s’attendre à quelque chose de révolutionnaire ici mais les bonnes intentions sont là et contribuent à rendre le spectacle plaisant. Les acteurs participant eux aussi à la réussite de l’ensemble. Surtout le duo de tête, composé d’Emma Roberts et Luke Bracey. La nièce de Julia (et fille d’Eric) tout particulièrement, évolue dans un registre qu’elle maîtrise à la perfection, s’amusant visiblement beaucoup au cœur de cette romance légèrement contrariée, alors que son partenaire prend lui aussi plaisir à un tout petit peu malmener la figure du beau blond bien dans sa peau. Les seconds rôles cochant les cases qu’il reste pour au final faire d’Holidate une sucrerie de fin d’année tout à fait valable, à défaut donc de vraiment nous faire vibrer.

Relation en pointillé

Finalement, le seul vrai défaut d’Holidate est sa durée un poil excessive. 1H43 c’est peu mais le scénario et la dynamique auraient été plus efficaces avec un petit quart d’heure en moins. Un peu à l’image de ce dénouement qui lui aussi traîne en longueur. Mais rien de très grave tant il est clair dès le début qu’on évolue ici dans un cinéma assez inoffensif, rassurant et confortable. Précisément le genre qui fait du bien en attendant les fêtes et qui encourage donc à une certaine indulgence. Notamment, on le répète, grâce aussi à cette petit touche d’impertinence bienvenue.

En Bref…

Emma Roberts et Luke Bracey tirent clairement cette gentille comédie romantique vers le haut, alors que le scénario tente plutôt habilement de mixer les bons sentiments d’une love story prévisible avec un humour un peu plus gras que d’habitude. Alors non, ce n’est pas Love Actually ou Bridget Jones mais au fond Holidate remplit sa part du contrat avec une certaine prestance.

@ Gilles Rolland

Holidate
Crédits photos : Netflix critique Emma Roberts Frances Fisher Holidate Jessica Capshaw Kristin Chenoweth Luke Bracey romance

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Onrembobine 57561 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines