Magazine Culture

Anthologie permanente : Pierre-Albert Jourdan

Par Florence Trocmé

Rire

L’agitation est telle que cette boue des pensées devient nuage, que dispersion devient ce grand nuage sombre dans ton ciel. Cela tu es à même de le constater: car la page est blanche, toujours blanche !
Peut-être as-tu senti jusqu’à l’écœurement cette triomphale présence des choses comme l’extase d’un monde dispensé de justifications. D’un monde, non de silence mais où le silence ne fait pas tache. Et toi, tu es mélange et toutes ces griffes lancées dans le vide composent ton visage. Laisse-le donc déposer le fardeau, nettoyer cette boue. Élève-le jusqu’au rire du ciel clair.

Pierre-Albert Jourdan, Le bonjour et l’adieu, préface de Philippe Jaccottet, Mercure de France, 1991, p. 533.

Pierre-Albert Jourdan dans Poezibao :
Note bio-bibliographique
extrait 1, extrait 2, extrait 3,
une rencontre autour de Pierre-Albert Jourdan à la librairie Tschann (mars 07)

index de Poezibao
Revenir à la Une de Poezibao

Sur simple demande à f.trocme@poezibao.com, recevez chaque jour l'anthologie permanente dans votre boîte aux lettres électronique


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 18683 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines