Magazine Culture

Xiu Xiu - Oh No

Publié le 02 avril 2021 par Lamusiqueapapa @musiqueapapa

Xiu Xiu - Oh No

C'est un paradoxe : il aura fallu attendre un confinement, un repli imposé sur soi pour que Jamie Stewart, leader torturé de Xiu Xiu, retrouve confiance en l'humanité, se sente plus à l'aise au milieu des autres. "The guest stars of OH NO reflect the types of people, and many of the very same, who helped remind me that the ratio of beautiful humans to shitty humans is more like 60/40 rather than what I have always assumed was 1/99" nous dit-il. “Although there is an ‘I HATE PEOPLE’ pin on my guitar strap, I hate them less now." Sur ce nouvel album "Oh No", il n'a, en effet, jamais été aussi (bien) entouré. Chaque morceau est chanté en duo, même si pour "Fuzz Gong Fight", c'est Angela Seo, membre permanent de Xiu Xiu depuis 2009, donc la famille proche, qui s'y colle.  C'est tout le rock indépendant excentrique, sombre et en marge qui s'y est réuni. Mention spéciale pour "Sad Mezcalita" avec Sharon Von Etten, "Rumpus Room" avec Angus Andrew, chanteur des bien déjantés Liars ou "Bottle of Rum" avec Liz Harris plus connue sous le pseudo de Grouper.

Xiu Xiu - Oh No

Tout ça ne respire quand même pas la bamboche, on y entend par exemple une reprise de "One Hundred Years" des Cure et son célèbre "It doesn't matter if we all die", histoire de montrer que l'optimisme n'est pas encore de mise. Ce n'est pas encore demain la veille que Xiu Xiu reprendra la Compagnie Créole. Même si on l'imagine encore mal passer sur les radios grand public, la musique de Xiu Xiu est nettement plus accessible que sur ses dernières productions. Décidément, cette période est bien surprenante...





2.13.0.0

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lamusiqueapapa 3864 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines