Magazine Beaux Arts

Gloria Escomel, les années parisiennes (1960-65)- Entrevue avec Nadine Ltaif

Par Ishtar @nadjaproduction
Gloria Escomel, les années parisiennes (1960-65)- Entrevue avec Nadine Ltaif

Entrevue avec Gloria Escomel

Propos recueillis et montage image par Nadine Ltaif

Cliquez sur ce lien :  
https://www.youtube.com/watch?v=p8vgcJZWzoI    
Gloria Escomel, les années parisiennes (1960-65)- Entrevue avec Nadine Ltaif

J’ai fait la connaissance de Gloria Escomel en 1981, alors que j’étais étudiante à l’Université de Montréal en Études françaises. Écrivaine, professeure de littérature dans cette même université, elle enseignait entre autres, son célèbre cours de littérature fantastique et de science-fiction. Parmi les titres que Gloria a publiés entre 1988 et 1994,  il y a Fruit de la passion (roman), … Tu en parleras… et après? (théâtre), aux Éditions Trois. Pièges (roman), Les eaux de la mémoire (nouvelles), publiés aux Éditions Boréal. Elle a reçu les prix Judith Jasmin, Robertine-Barry et celui des Radios européennes. Elle a été journaliste dans l’Actualité, La Gazette des femmes, La Nouvelle Barre du jour, La Vie en rose, Le Devoir, Châtelaine et Perspectives

Gloria Escomel, les années parisiennes (1960-65)- Entrevue avec Nadine Ltaif
Gloria Escomel, les années parisiennes (1960-65)- Entrevue avec Nadine Ltaif
Gloria Escomel, les années parisiennes (1960-65)- Entrevue avec Nadine Ltaif

Elle a aussi publié les poèmes de Georgette Gaucher Rosenberger, son professeure d’école, qui lui apprit à écrire en français qui fut aussi l’amour de sa vie dans Océan, reprends-moi : poèmes choisis, 1935-1987 (éditions Trois, 1987)

Gloria Escomel, les années parisiennes (1960-65)- Entrevue avec Nadine Ltaif

Gloria Escomel est originaire de Montevideo en Uruguay.

J’apprends par un heureux hasard qu’elle avait passé quelques années en France, à Paris entre 1960 et 1965. Elle avait 19 ans. Elle arrivait avec sa famille de Montevideo. Elle voulait étudier le cinéma pour faire des films à la manière de Jean Cocteau. Mais elle a été redirigée vers la littérature. Elle fit la connaissance de Françoise D’Eaubonne, figure subversive de la pensée féministe des années soixante. Elle avait publié des livres incompris à l’époque tel Le Complexe de Diane, érotisme ou féminisme (1951), 

Gloria Escomel, les années parisiennes (1960-65)- Entrevue avec Nadine Ltaif

Il me vient alors l’idée de l’interviewer pour en apprendre davantage au sujet de ses années parisiennes et de sa relation avec Françoise D’Eaubonne.

Gloria Escomel, les années parisiennes (1960-65)- Entrevue avec Nadine Ltaif

Quelques œuvres de Françoise d’Eaubonne écrits avant 1965 :

Le temps d’apprendre à vivre, Paris, Albin Michel, 1960

Je voulais être une femme,  Paris, Buchet / Chastel, 1962

Les sept fils de l’étoile, Hachette, coll. le rayon fantastique n°88, 1962

L’Échiquier du Temps, Hachette, coll. le rayon fantastique n°99, 1962

Jusqu’à la gauche, Paris, Buchet / Chastel, 1963

Bonne nuit, cher prince, Buchet / Chastel, 1963

Rêve de feu. Hachette, coll. le rayon fantastique n°124, 1964


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ishtar 532 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte