Magazine Culture

Gilbert Lely

Par Florence Trocmé

Le nom de Gilbert Lely évoque toujours sa Vie de Sade. Œuvre admirable, sans aucun doute, mais qui a complètement fait oublier le poète. Gilbert Lévy, né en 1904, a publié – à 17 ans...– une Anthologie des poètes galants du XVIIIe siècle et ses premiers recueils prouvent à la fois une maîtrise de la métrique classique et une connaissance approfondie de Baudelaire et des Érotiques de l’Antiquité. Compagnon des surréalistes au cours des années 1930, il se lie avant la Seconde Guerre mondiale avec René Char et, par ailleurs, avec Maurice Heine à qui l’on doit la résurrection de Sade. Lely, outre sa Vie de Sade, monument littéraire complété au fil du temps, proposera une édition complète de l’œuvre préfacée de volume en volume par Georges Bataille, Maurice Blanchot, Pierre Klossowski, etc. Parallèlement, il publie un recueil sans cesse repris, Ma Civilisation, et une splendide traduction-recomposition d’un fragment de l’histoire de Tristan et Iseut, sous le titre La Folie Tristan, qui sera intégrée dans ses œuvres. S’ajouteront des recueils de beaux poèmes érotiques, qui renouent par leur qualité avec la grande tradition grecque.
Gilbert Lely est mort en 1984. On doit aux soins de Jean-Louis Gabin la publication de ses œuvres complètes.

Bibliographie
(choix)
Chefs-d'oeuvre des poètes galants du XVIIIe siècle..., 1921
L' Élégie à Jean Marzelle,
1922
Aréthuse, ou Élégies,
1924
Allusions, ou Poèmes,
1927
Ne tue ton père qu'à bon escient,
1932

Arden
, 1933

La Sylphide ou l'Étoile carnivore
, 1938
La Folie Tristan, poème anglo-normand du douzième siècle traduit librement dans son mètre original
, 1954
L'Inceste l'été, poésie, suivie d'Observations sur le rang numérique du dernier pape Jean
, 1964
Vie du Marquis de Sade
, 1966
Kidama vivila : poésies sotadiques
, 1977
Clio, Sotadès, Charcot
, 1981
Poésies complètes,
édition critique de Jean-Louis Gabin aux éditions du Mercure de France :
I : Ma Civilisation ; La Folie Tristan ; L’épouse infidèle ; La Parole et le froid,
1990.
II : Aréthuse ou Élégies ; Allusions ou Poèmes ; Métamorphoses d’Ovie ; Ne tue ton père qu’à bon escient,
1996.
III : Arden ; Je ne veux pas qu’on tue cette femme ; Ma Civilisation clandestine ; Clio, Sotadès, Charcor ; Inédites et pages critiques,
2000.

Études
Yves Bonnefoy, "La Cent vingt et unième journée", dans L’improbable, Mercure de France, 1959.
Yves Bonnefoy, "Un poète figuratif", dans La Vérité de parole, Mercure de France, 1988.
Jean-Louis Gabin, Gilbert Lely, biographie, Librairie Séguier, 1991.
Hommage à Gilbert Lely, publié sous la direction de Sabine Coron,
Société des amis de la Bibliothèque de l'Arsenal ; Bordeaux, William Blake & Co, 2004
Gilbert Lely, la passion dévorante : actes du colloque "Gilbert Lely, le centenaire", Paris 2004, textes réunis par Emmanuel Rubio, Lausanne, l'Age d'homme, 2007.
Lecture de poèmes de Ma Civilisation :


Contribution de Tristan Hordé

 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 14972 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines