Magazine Culture

José - Richard Andrieux

Par Mimienco

livre_voyageur_2

couverture_jos_

Andrieux, Richard, José, Edition Héloïse d'Ormesson, 2007, 123p.

" Le monde nous appartient. Il suffit juste de penser que tout est possible, ici ou ailleurs..."
(Citation en exergue)

4ème de couverture: José a neuf ans. Ce bout de chou n'a jamais connu son père ; il vit avec sa mère, avec un lit qu'il appelle " voyage ", et un bougeoir rebaptisé le " colonel " Dans sa chambre, il s'invente un univers qui n'existe que pour lui. Personne n'y a accès, pas même sa propre mère. Reviendra-t-il indemne de cet ailleurs dans lequel il se mure ? Le docteur dit de ne pas trop s'inquiéter, alors sa mère attend, sans trop y croire.
Avec une infinie pudeur, Richard Andrieux explore l'imaginaire d'un enfant à part, qui tient par un fil, suspendu entre deux mondes.

Dès que j'ai reçu ce livre par la poste ( de Martine qui me l'a gentiment envoyé et que je remercie) j'ai commencé à lire les premières pages, et ... je me suis arrêtée qu'après avoir lu la dernière page!!! Ce roman m'a vraiment happé!!!

José, petit garçon de neuf ans, réinvente son environnement, se construit un univers personnel auquel personne n'a accès, même pas sa mère qui se désespère de ne plus pouvoir communiquer avec son fils. José souffre, il se renferme. Puis sa mère décède et José part habiter chez sa tant. Un jour il lit une lettre que sa mère lui avait écrite des années auparavant, et là il s'effondre. José souffre tellement qu'il met sa vie en danger. Il est hospitalisé...

coups_de_coeur_2

Vous l'aurez compris, chers lecteurs, ce roman est vraiment un coup de coeur!! Pour son premier livre, Richard Andrieux réusiit à traiter un sujet dur avec une grande sensibilité sans jamais tomber dans la sensiblerie.
Avec une écriture simple, sobre (qui peut surprendre) l'auteur explore l'imaginaire d'un petit garçon qui se mure dans une réalité reconstruite. C'est touchant, émouvant, et on a qu'une seule envie durant tout le roman, serrer ce petit garçon dans ses bras...
Une phrase sur la quatrième de couverture résume très  bien ce que j'ai ressenti à la lecture de José:
"Tendre et poignant, José émeut jusqu'aux larmes"

Je remercie Florinette pour le prêt et pour cette belle découverte!

Les avis de: Laure, Martine, Lily, Gawou,...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mimienco 8 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines