Magazine Culture

"Travail et Honneur - Les Compagnons Passants tailleurs de pierre en Avignon aux XVIIIe et XIXe siècles"

Par Marc Chartier

Héritiers d'une longue tradition qui plonge ses racines jusque dans les légendes concernant la construction du temple de Salomon et, en tous les cas, jusqu'aux bâtisseurs de cathédrales, les Compagnons Passants tailleurs de pierre (C.P.T.D.P.) constituent l'un des compagnonnages du Devoir les plus attachants et intéressants mais, jusqu'à la publication du présent ouvrage, les plus méconnus.

Sous l'Ancien Régime, les Compagnons tailleurs de pierre forment une véritable élite des métiers, côtoyant la noblesse et le clergé, fournissant non seulement la main-d'œuvre mais également les architectes et les ingénieurs des grands chantiers de construction. L'évolution des mentalités et la prolétarisation des ouvriers au XIXe siècle perturberont cette société exigeant de ses membres tout autant un sens exacerbé de l'honneur que l'amour du travail, de la "belle ouvrage".

La devise des Compagnons avignonnais, Labor et Honor, résume parfaitement cette exigence, cette voie chevaleresque du métier qui est celle des compagnonnages dans leur ensemble, qu'ils soient d'hier ou d'aujourd'hui.

Chaleureusement salué par la critique lors de sa parution, notamment par les actuels Compagnons tailleurs de pierre du Devoir, cet ouvrage inaugure un total renouvellement de l'étude historique des compagnonnages, fondé sur un appareil documentaire exceptionnel : la découverte de deux importants fonds d'archives publiques, dont l'analyse objective permet non seulement de mieux connaître cette société, tant en Avignon que dans la France entière, mais aussi de remettre en question un grand nombre d'idées reçues concernant le Compagnonnage dans son ensemble. En quelques années, c'est devenu un incontournable ouvrage de référence.

(présentation de l'éditeur)

"Travail et Honneur - Les Compagnons Passants tailleurs de pierre en Avignon aux XVIIIe et XIXe siècles", par Laurent Bastard et Jean-Michel Mathonière, éditions La Nef de Salomon, collection Les carnets de Dédale, vol. 1, 396 pages.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marc Chartier 397 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines