Magazine Cuisine

Circus Bistrot – Vals-les-Bains (Ardèche)

Par Gourmets&co

Extérieur

Une excellente cuisine de bistrot sous la houlette d’un grand chef.

En parallèle de son restaurant gastronomique Le Vivarais, le chef Stéphane Polly gère le bistrot du Casino de Vals-les-Bains, le Circus Bistrot. Il conçoit la carte et les trois plats (entrée, plat, dessert) qui se renouvelle chaque jour. De fait, derrière la simplicité du lieu, une grande salle intérieure décorée sobrement mais surtout une superbe terrasse sous les arbres donnant sur le parc durant les beaux jours, on peut se régaler de quelques plats joliment tournés, simples, mais toujours avec la patte du chef.

Truite d'Ardèche fumée

Ainsi, ce jour-là, une fameuse Truite d’Ardèche fumée par les équipes du chef, accompagnée d’une brioche maison, et d’une très réussie crème aigrelette au raifort. Un plat copieux, plein de fraicheur, et savoureux.
Un plat du jour bien tourné grâce à une bonne cuisson saisie d’un Pluma ibérique, avec sa poêlée de courgettes et pommes de terre nouvelles, et une sauce tartare un peu neutre. La encore, un plat bien servi, généreux, et tout à fait satisfaisant.

Pluma ibérique, poêlée de courgettes

Dessert très local plein de saveur et de fraicheur : une Faisselle de l’Areilladoux avec une crème de marrons de l’Ardèche. Un vrai délice !
Petit choix de vins au verre mais satisfaisant (de 5 € à 7 €) service décontracté, amical et efficace.

Une cuisine fort sympathique, soignée, bien travaillée, riche et généreuse. Une cuisine de bistrot certes, mais on sent la patte d’un grand chef. Une belle adresse où l’on se régale à des prix très … tranquilles.

3, avenue Claude Expilly
07600 Vals-les-Bains
Tél : 04 75 88 77 77
www.circuscasino.fr
courriel@hotel-helvie.com
Fermé dimanche soir, lundi et mardi

Formule midi : 16 € (3 plats) – 12 € (2 plats)
Pizzas : de 10 € à 13 €
Carte : 30 € (minimum) – 50 € (maximum)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gourmets&co 44601 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines