Magazine Culture

Johnny Cash: ce héros...

Publié le 07 août 2008 par Josephanganda

Johnny Cash: ce héros...

Ayant vaincu la pauvreté et les addictions, il réussit à obtenir la gloire artistique. Son nom repose à jamais au Panthéon de chanteurs country.Dans cette ascension-résilience, on cite son effort personnel, une femme et un livre sacré…
Il y a 5 ans, le 12 septembre 2003, nous quittait Johnny Cash, laissant derrière lui une belle et remarquable œuvre musicale, et une solide réputation : celle d’une figure de proue de country music, de crooner.

Cet artiste, objet d’un vibrant hommage toujours croissant, est un héros qui est passé de la pauvreté à la gloire au prix d’un effort presque herculéen. La métaphore est – peut-être – faible.

Il est d’une famille rurale et pauvre d’Arkansas au Sud des Etats-Unis. Mais il grandit dans un milieu culturellement riche : le Sud est le lieu d’initiation au folk, aux hymnes religieux, au gospel et à la country.

Après un service militaire en Allemagne, il s’établit à Memphis, épouse Vivian Liberto et débute une carrière musicale. A cette époque, il sort avec son groupe : « The Tennessee Two », « Hey Porter », «  Cry, cry, cry », « Folsom Prison Blues », « I Walk in Line », « Don’t Take yours guns to Town”, “ The Ballad of Ira Hayes”…

Dans les années 60, Johnny Cash est l’idole des foules, multiple des spectacles (300 spectacles par ans) et se fatigue. Il finit par tomber dans l’alcool, les amphétamines, héroïnes et barbituriques. Un suspect pour les brigades anti-narcotiques. Traversée du désert pour l’artiste…

En 1968, Johnny Cash est un autre homme. En véritable héros, il met fin à ses addictions et découvre la Bible et la foi chrétienne. Il demande la main de June Carter du légendaire groupe Carter Family et l’épouse par la suite. Cette femme avec laquelle il entretenait une relation extra-conjugale, avait promis d’accepter le mariage que s’il réussissait à se sevrer.

Au sortir de cette dure épreuve, et se rappelant le documentaire ‘ Inside Walls of Folson Prison’, il s’assigne un engagement social : chanter quelques fois pour les prisonniers.

Plus tard, il deviendra animateur TV et acteur de plusieurs films : Columbo, La petite maison dans la prairie, Docteur Quinn, Femme médecin, Gospel Road(Chemin de l’évangile), film sur les derniers jours de Jésus-Christ où June Carter joue le rôle de Marie-Madeleine.

Il termine sa carrière, comme il l’avait commencé, en solo et avec des prix honorifiques à son actif.

John Cash est un héros, un remarquable résilient, un crooner intemporel….


Retour à La Une de Logo Paperblog

LES COMMENTAIRES (1)

Par layanne
posté le 23 septembre à 12:05
Signaler un abus

bonjour je cherche la vidéo de johnny cash demandant june carter en mariage. est ce que quelqu'un sait si je peux la trouver sur le net ?

A propos de l’auteur


Josephanganda 7 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines