Magazine Côté Femmes

Le coût d'un premier enfant

Publié le 17 août 2008 par Marieclaude

Lorsque nous prenons la décision d'avoir un enfant, toutes sortes de questions se mettent à nous tenailler. La question des coûts liés à la venue de ce merveilleux petit être fait partie du lot. Serons-nous en mesure de subvenir à tous les besoins que nécessitera le bien-être de notre petit trésor?
Dans le cadre du projet jeunes familles, l'Association des coopératives d'économie familiale de l'est de Montréal (ACEF) a commencé à effectuer une recherche auprès des nouveaux parents afin de déterminer les coûts liés à l'arrivée d'un premier enfant et les dépenses qui viendront tout au long de l'enfance. Nous vous présentons en primeur quelques résultats de la recherche en cours et les réflexions suscitées par celle-ci.
Tout d'abord entendons-nous sur certains points

  • Chaque famille dépense de façon très différente son argent et cela en fonction de son revenu, sa taille, son milieu, ses origines, sa culture et ses valeurs.
  • Le premier enfant coûte en général plus cher que les suivants. Cela est attribuable en partie au principe d'économie d'échelle. Selon le Bureau de la Statistique du Québec «les dépenses moyennes par enfant décroissent avec le nombre d'enfants».
  • Il est démontré que le fait d'avoir un enfant transforme la façon dont les revenus sont répartis. Selon madame Anne H. Gauthier, économiste et démographe, qui avait réalisé en 1989 pour Statistiques Canada une estimation du coût des enfants, on peut affirmer sans craindre de se tromper que le niveau de vie baisse avec la venue d'un enfant. (Femme Plus, janvier 1994). Cet enfant transforme nos habitudes de vie, nous rend plus sédentaires, change nos priorités. La façon dont nous disposons de nos revenus est centrée sur les besoins de notre famille et non plus sur nos besoins d'adultes. En conséquence, le budget familial inclura dès lors les dépenses nécessaires pour assurer le bien-être des enfants.
  • Certaines dépenses sont difficilement dissociables du budget global, comme les coûts d'alimentation, de logement, de transport. D'autres sont plus facilement identifiables comme les vêtements, les frais de garde, l'éducation, etc. En somme, le choix d'avoir des enfants implique des adaptations dans plusieurs facettes de notre vie, l'aspect financier en étant une parmi les autres.

    Onze familles interrogées
    Dans le cadre de notre étude, nous avons demandé à onze familles de répondre à un questionnaire sur les coûts liés à l'arrivée de bébé. Nous vous faisons part ici des résultats sommaires.
    Selon les onze familles interrogées, il en coûte 3500$ pendant la première année de vie du bébé. Les totaux varient entre 500$ et 7500$. Cette moyenne inclut la baisse de revenu due au congé de maternité, 1691$ (8 mamans ont eu un congé de maternité).
    Pour habiller les mamans, la moyenne est de 152$, sans inclure les soutiens-gorge d'allaitement qui coûtent environ 50$. Il ne faut pas oublier les coûts liés à l'accouchement, les frais d'hospitalisation sont de 86$ en moyenne.
    Les dons et les prêts sont choses courantes pour des articles comme les vêtements, les sièges d'auto et les autres accessoires. Plus du trois quart des familles y ont recours. Les données sont les mêmes pour la chaise haute et le petit bain.
    Les indispensables couches coûtent entre 40 et 50$ par mois tandis que le lait maternisé nécessite une dépense de 30$ environ. Enfin, pour conserver sur photo les sourires de bébé, cela a coûté une moyenne de 104$ pour nos onze familles, alors que la célébration de son arrivée a coûté en moyenne 168$.
    Ce n'est là qu'une partie de nos premiers résultats. Nous vous proposerons bientôt la suite de notre recherche.

    ACEF de l'est
    5955, de Marseille
    Montréal, Québec
    H1N 1K6
    (514) 257-6622

Bonne journée,

 Marie-Claude

Réf: Petit monde.com


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marieclaude 499 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte