Magazine Cinéma

Mouth To Mouth. Ellen Page (Juno) une vrai talent!

Par Michcine

1443_1223

radical
Réalisé en 2005, bien avant "Hard Candy" et "Juno", Mouth to Mouth, un film direct, dérangeant, qui fend le coeur...sur le passage de l'âge ado, vers celui de l'adulte, avec toutes les dérives liées aux jeunes livrés à eux-mêmes, et au centre une terrible,et décidée performance d'Ellen Page.


C'est quoi?

 Mouth to Mouth: le parcours d'une jeune ado, rejoignant une "secte" ou est-ce un culte, Spark? En d'autres mots: Street People Armed with Radical Knowledge, alors qu'elle traverse l'Europe. Spark, aime ramasser les homeless, les sans-papiers, et les drogués, pour les laver de tous leurs dévieances.  Son leader charismatique Harry (Eric Thal), à quant à lui, un énorme impact sur ses "acolytes, et règne d'une manière suspicieuses sur tout son petit monde.  Au moment où Sherry change d'avis, et décide de quitter le groupe, sa mère, une femme très attractive, venue aux nouvelles, adhère elle aussi au clan, ce qui a le don d'exciter les relations mère/fille, qui n'ont jamais été au beau fixe!

promo_sherry

Les acteurs:

Ellen Page délivre une performance complètement à l'opposée de la gentille teenager vue dans "Juno",et Smart People"  Son personnage est maladroit, gauche, taiseux, introverti, et se dissimulant souvent dans des T-Shirts bien trop grands pour elle, et un maquillage outrancier. Jenny complèttement perdue et fragile, fait pitié!  Par contre, tout à l'opposé, Eric Thal, musclé et super bien charpenté, possède indéniablement une présence terrifiante et intimidante à l'écran!  Tout comme Natasha Whigtman, la mère de Sherry, qui finira par être acceptée, non sans avoir  semé la zizanie au sein du groupe, qu'on a souvent  eu envie de la gifler.

alyson
Les Plus. La réalisatrice-scénariste Alison Murray (qui s'est inspirée des ses expérience personnelles, elle a quitté ledomcile à 16 ans) maintient une atmosphère inconfortable qui ne présage jamais de ce qui va suivre..un moment on assiste à une ballet style Hal Hartley, précédant une scène qui déchire le coeur avec Sherry perdant sa virginité...Mouth to Mouth est inhabituel, inquiétant, provoquant, sortant des sentiers battus, et que je recommande chaudement. Anecdote:Après le casting d'usage, Ellen Page croyait ne jamais obtenir le rôle de Hard Candy, parce qu'elle avait encore le crâne chauve.

 

promo_tiger
promo_berlin
promo_mother

frame_waiting

Mini Pitch: Sherry, une jeune ado en fuite dans les rues de la grandes Europe, fait la rencontre des SPARK, un groupe de délaissés, armés d'idées très radicales contre la société de consommation, et traînant eux aussi, leurs fonds de culottes dans les rues!  C'est dans le van des Spark qu'elle va continuer sa traversée du continent, en essayant de recruter elle aussi, des nouveaux membres au sein des gangs de rues et des ados en mal de tout, rôdant dans les squares. Chemin faisant, elle est le témoin des expériences et des séances de punitions au moyens de manipulations en tous genre, infligés par les Spark.. Ellen Page, après Hard candy et Juno, un rôle fort, sur de frèles épaules, mais à l'immense talent. 

Participations aux festival de San Fransisco Brooklyn, Flanders (Gand) Munich, meilleur film à Berlin, catégorie Britspotting etc etc..

Mouth to Mouth, Ellen Page Parfaite!

 

ellenpage
Ellen page sous la loupe par Ecran large.

Cette petite canadienne (1m55) a grandit au bord de l'Atlantique nord. Elle débute à la télé dès ses dix ans et reçoit déjà des citations dans des prix nationaux.
Après Marion Bridge en 2002, son premier rôle dramatique majeur, elle décide de se lancer définitivement dans le métier. La tête sur les épaules, elle essaie même de choisir des rôles qui ne soient pas clichés pour les adolescentes, refusant le sexisme. "Je me fiche de savoir ce que les gens pensent de mes personnages. Je veux juste penser au message que porte le film."
Un peu décalée, la jeune fille? Elle vire ses parents des plateaux de cinéma à l'âge de 12 ans et regrette de ne voir aucun fantôme de prostituée dans sa maison familiale, un ancien bordel du XIXe siècle. Garçon manqué, fan de la poète et punk Patti Smith, elle regarde d'un oeil méfiant Hollywood. Sa vocation, sa passion pour le jeu l'a déjà conduit à bien réfléchir sur son métier. Elle l'aime parce qu'elle apprécie de se perdre complètement dans la peau d'une autre. Elle se sent beaucoup moins à l'aise quand elle est reconnue... L'avantage de son physique de "crevette" c'est qu'il la rend plus jeune. Et elle s'y complaît. Juno a cinq ans de moins qu'elle. Dans cette catégorie, elle a moins de concurrentes de sa trempe. Dans quelques années, elles seront plus nombreuses à lui disputer ses rôles.
Avec X-Men The Last Stand, troisième épisode de la saga. Elle s'est laissé convaincre par Brett Ratner pour reprendre le rôle de Kitty Pryde (Shadowcat) déjà interprété par Sumela Kay (en 2000) et Katie Stuart (en 2003). Son film favori? Les Quatre cents coups, de Truffaut. Au Canada, elle enchaîne  Wilby Wonderful qui mélange homosexualité, relations conflictuelles, suicide, corruption... Mouth to Mouth, où elle rase sa tête. Elle n'hésitera pas non plus à être amoureuse de Olivia Thrilby, sa copine de Juno, dans Jack and Diane.
Et puis il y a surtout Hard Candy. version moderne d'un petit chaperon rouge justicier, réglant son compte à un pédophile rencontré sur Internet. Tourné en trois semaines, le film, un jeu de chat et de souris très équivoque, lui vaut une reconnaissance critique immédiate. Elle avait failli passer à côté de ce "cadeau" parce qu'elle avait toujours la tête chauve de son précédent tournage. Sur X-Men, elle devra ainsi des extensions capillaires...
L'année de ses vingt ans restera exceptionnelle. Le jeune et joli minois va se muer en masque caméléon selon les projets. Fille kidnappée et sequestrée dans An American Crime, un film d'une violence rare à partir d'une histoire vraie terrifiante, fille presque folle, quasi violée, nue sous son rideau de couche dans le fond d'un bus, à la recherche de son frère... elle aime les rôles "limites". "Comme fille, je suis supposer aimer La belle au bois dormant. Mais qui veut aimer cette Belle quand on peut être Aladdin?"
Elle apprécie jouer les dérangés, les détraqués, traduire la complexité des émotions. Elle crée son jeu, au sens littéral du terme, amenant des éléments personnels à ses dialogues ou à ses gestes. "Quand elle travaille avec de grands comédiens, on n'a envie que d'une chose ; les laisser s'approprier l'histoire et la raconter à leur façon", explique Jason Reitman, le cinéaste de Juno. "Ellen a un visage extraordinairement expressif, qu'elle utilise avec beaucoup de nuances. Si je lui donne une centaine de consignes par prise, elle les intègre à son jeu à la perfection."
.
vincy
Mais c'est encore 20 Awards, et 18 nominations.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Michcine 21497 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines