Magazine Cinéma

"The Dark night" : noir mais terriblement prenant

Par Mahee
663962381.jpg
Le Joker est taré, sadique et maléfique. Mais aussi extrêmement intelligent. Lorsqu’il décide de s’attaquer à Batman, le célèbre justicier masqué de Gotham City, son plan redouble d’ingéniosité.

Note :

1997579260.4.gif

1997579260.4.gif

1997579260.4.gif

1997579260.4.gif
1839803314.2.gif


Tout commence par un braquage. Au moyen de nombreux outils high tech, cinq hommes pénètrent dans les locaux de la plus grande banque de la ville. Chacun a secrètement reçu l’ordre de tuer l'un des complices dès son travail achevé. De sorte qu’un seul repart avec l’ensemble de l’argent : le Joker. Et pas n’importe quel argent puisqu’il s’agit de celui de la pègre de Gotham City. Il a alors le culot de se rendre à un rassemblement des parrains afin de leur proposer un marché : combattre Batman, qui tente depuis plusieurs années de démanteler leurs organisations criminelles avec l’aide du lieutenant de police Jim Gordon et du nouveau procureur Harvey Dent.
Autant le dire de suite : les 2h27 du dernier Batman ne laissent pas une seconde de répit. L’action est omniprésente, ainsi qu’une touche de suspense, de sorte que nous sommes intégralement pris dans le film. Il faut dire que les plans sont très rapides et bien filmés, les mouvements de caméra variés et les séquences nombreuses. Ajouté à une bonne bande-annonce, Le Chevalier noir est extrêmement prenant !

1565724781.jpg

Heureusement, Christopher Nolan ne s’en est pas tenu à un film d’action proposant seulement des effets spéciaux à tour de bras et des gadgets toujours plus sophistiqués. Le scénario ne manque pas d’originalité quant aux combats entre Batman et le Joker. Et plus particulièrement en ce qui concerne les actions de ce dernier (faire s’entretuer deux ferries ou demander à Batman de choisir entre deux personnes, c’était bien vu). J’ai aussi apprécié toute la technologie mise à la disposition de l’homme chauve-souris. Là encore, il y a de bonnes idées.
La force du film, c’est aussi celle de ses acteurs. Christian Bale me plaît bien, avec sa voix extrêmement basse - malgré son visage un peu trop lisse. Aaron Eckart est très bien dans le rôle du procureur. Mais surtout, j’ai adoré la performance de Heath Ledger. Méconnaissable sous son maquillage baveux, il compose un Joker tant malsain que fascinant. Un sacré challenge lorsque l'on passe après l'exceptionnel Jack Nicholson...

776455171.jpg

Finalement, le seul petit « défaut » que je vois au film, est dans la représentation de Double-face. Il m’a paru plus ridicule qu’effrayant, avec son aspect squelettique. Il me semble que le réalisateur aurait pu faire un masque plus réaliste. Mais je vous laisse en juger par vous même !

1691900340.jpg

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mahee 165 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines