Magazine Cuisine

Les ravages de l'anorexie

Par Rikirpilecook

Un an que j'étais au CHU de Rennes , hospitalisée pour ANOREXIE. Il y a un an , le 18 août , j'y étais encore.

( Je suis à gauche , sondée , allitée , 34 kilos Juillet 2007)

Lettre à l'anorexie ,

L'explication vient des faits accomplis à remettre en considération... Quand je pense que ces choses sont arrivées...je me dis au moins qu'elles sont passées...ça ne pourra jamais être aussi pire que cela ne l'a été...mais je subsiste à me demander...Pourquoi? Pourquoi moi? C'est comme ça. C'est toujours les gens les plus heureux qui finissent par s'arracher les cheveux...Le destin ou un mauvais chemin que j'aurais emprunté , en proie à un sentiment de ne plus vouloir exister. Mourir , souffrir , je me disais , à quoi bon tenir ? Pour eux , je me soigne , parce que justement c'est eux...Maintenant que je ne suis plus sondée , maintenant que je peux profiter de la vie et arrêter de compter les calories. Et si tout ça était à cause de toi? Qui es tu ? Pourquoi es tu devenue moi ? Jamais tranquille dans ce monde si mobile. Je me réveille parfois en sueur , en pleurs , en repensant à tous ces malheurs , qui s'abattent et m'afaiblissent avec un certain malsain délice...comment expliquer...la partie n'est pas encore gagnée , rien n'est encore gagné , je dirais que tout a changé...voilà ce que ça fait de ne pas vivre pendant longtemps avec les "gens" , mais parmis eux , en transparence , voilà toute la nuance, avec cette fausse apparence; Je me trouve toujours si laide , si impure , si "molle" , mais je dois résister pour ne pas retomner. Les choses commencent , et tout dérape...je m'en souviens encore...la chute , plus bas et encore plus , la perte totale du contrôle de soi , l'impossibilité de faire un choix , cette voix qui m'ordonne et qui résonne , impossibleà figurer , disons juste qu'elle a pu exister...pourquoi le temps était-il gelé en plein été ...et si je trouvais le chocolat au lait loin d'être mauvais? Nouvelle vie , où à priori tu ne fais pas partie. Je cours , je mets mes problèmes à jour , et ça pour toujours...sans espérer te retrouver...j'ai totalement éliminé ce qui pouvait te représenter , jeans serrés , galettes de riz moisies , magazines minceur et photos de corps à faire peur...A la tienne , moi je deviens diététicienne , je mange et ça m'arrange , même si mon corps me dérange. Tu essaies vite de me faire déraper , mais je suis toujours prête à t'affronter. Parfois , j'imagine que tu apparais , m'affirmant que tout ça était une mauvaise rêverie , juste gênée d'avoir gaché ma vie...

LES RAVAGES DE L'ANOREXIE


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rikirpilecook 27 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog