Magazine Beaux Arts

Rien ni personne ne vient à bout de ceux qui défendent une cause juste

Publié le 18 août 2008 par Detoursdesmondes
Cavalierarakao300
Surgi de nulle part, ce seigneur du désert m'apparut en une fin de journée, au milieu des dunes de l'Arakao, au Niger, il y a déjà 3 ans maintenant. Malgré cette sérénité apparente, les nouvelles du Nord Niger sont actuellement catastrophiques. La rebellion touarègue demeure vive, les promesses de Niamey n'ont pas été respectées. Je ne peux m'empêcher de songer à la rébellion touarègue de 1991 et la figure devenue tout un symbole de Mano Dayak.
Taraguéraguéyt300
Malgré les difficultés, des artistes d'Agadez poursuivent leur travail.
Ainsi, Almoustapha Tambo expose-t-il ses aquarelles à Paris du 15 août au 30 septembre 2008, à l'espace Aventure Exclusive.
Un grand nombre d'entre elles représentent des chameaux à l'aide de traits fins et nerveux.
"Etant moi-même Touareg, mes représentations s’inspirent des couleurs du désert... C’est un monde de liberté, j’exprime tout cela à travers des chameaux, dans un monde sans horizon..." écrit-il.
Tamtam
(Le titre du billet est emprunté à une phrase du livre de Mano Dayak : Je suis né avec du sable dans les yeux).

Photo 1 de l'auteur.
Photos 2 et 3 : Aquarelles @ Almoustapha Tambo.
Son site : Almoustapha Tambo.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Detoursdesmondes 6934 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog