Magazine Culture

La Porte du non-retour de Michel Peyramaure

Par Grandlivredumois

La Porte du non-retour de Michel PeyramaureL'esclavage constitue de toute évidence une tache indélébile dans l'histoire de France. Mais pour en mesurer toute l'horreur, il faut envisager ce commerce avec les yeux d'un homme du XVIIIe siècle.

C'est ce que fait admirablement Michel Peyramaure en prêtant sa plume à François Dumoulin, un brave garçon qui entre au service d'un armateur négrier. Au fil des années, il apprend toutes les ficelles du métier. Partis de Nantes ou de Bordeaux, les navires de la traite vont charger leur "marchandise" au Cap-Vert ou à Gorée, près de Dakar, puis la revendent en Martinique ou à Saint-Domingue. Jusqu'au jour où Dumoulin comprendra que ces "animaux savants" sont des hommes à part entière.

Extrait

« L’idée m’est venue d’entreprendre un récit, non sous forme de mémoires, car je ne suis pas un personnage digne de passer à la postérité, mais de témoignage sur le temps des négriers.
(...) En ce qui concerne mes activités d’esclavagiste, le repentir n’est pas tombé sur moi comme par un coup de vent par une mer calme. La porte derrière laquelle j’abritais mes scrupules ne s’est ouverte que lentement et parfois en grinçant. Avec les temps de réfl exion qu’elle suppose, la retraite a provoqué les dernières poussées. Je vis aujourd’hui devant une porte largement ouverte sur le passé, ses lumières et ses ombres. »


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Grandlivredumois 78 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines