Magazine Cuisine

Visite du domaine Chantal Lescure

Par Maigremont

Récit d'un petit week-end entre amateurs de notre cercle en Bourgogne. La première étape est à Nuits st Georges au domaine Chantal Lescure.

Lescure_pancarte

Nous sommes accueillis à 10 heures par Pedro Rapozo, qui est chef de culture du domaine depuis le virage amorcé par le domaine en 1996. On en reparlera un peu plus tard.

Le domaine a été créé en 1975 par Chantal Lescure et Xavier Machard de Gramont, reprenant les vignes d'un ancien domaine : Liger-Belair. En 1996, au décès de Chantal Lescure, le domaine est repris par le fils Aymeric et c'est à ce moment que le mot d'ordre deviendra "Qualité, qualité, qualité". François Chavériat est embauché comme maître de chai avec une toute nouvelle équipe (dont Pedro, notre guide du jour). En 2001, la direction du domaine est confiée à François Chavériat. L'objectif est toujours le même : laisser parler le terroir et récolter mur pour apporter le meilleur raisin possible pour la vinification.
Le domaine compte aujourd'hui 18 hectares, répartis à la fois sur la Côte de Beaune et de Nuits. Il a amorcé une démarche de certification Bio dont les bouteilles porteront la mention dès le millésime 2008. Actuellement et cela va de soi, le domaine est en lutte raisonnée. Les rendements sont autour de 30/35 hl/ha avec certaines vignes de plus de 70 ans.
A la vigne, Pedro (et son équipe) s'efforcent de travailler le sol, tailler court, ébourgeonner sévèrement et effeuiller de façon visible.

Côté vinification (partie de François Chavériat), peu d'intervention humaine pour laisser le vin s'exprimer comme il se doit : une cuverie inox avec quelques cuves bois pour les plus beaux terroirs.

Pressoir

le pressoir

Cuverie

la cuverie

Cuves_bois

L'extraction est légère : peu de pigeage (3 maxi pendant la macération soit tous les 2/3 jours). Pas de levurage.

Pedro_pigeage

Pedro et ses instruments de pigeage

Le vin passe ensuite l'hiver au "grenier" en fûts (35 % de bois neuf et le reste pouvant aller jusqu'à "5 vins" pendant 18 mois). Le froid qui règne dans le grenier à pour but de retarder la fermentation malolactique qui ne se fera que peu de temps avant la mise en bouteille.

grenier

le grenier

Vosne_07

un vin tout neuf : le millésime 2007

2 à 3 soutirages seront effectués 1 mois avant la mise en bouteille avec une légère filtration. Et c'est tout.

Il vient de se passer 2 heures et Pedro nous explique toutes ces étapes comme si c'était l'oral de sa vie : on sent sa passion nous envahir !

Nous visitons maintenant le grenier, où comme nous venons de le dire, le millésime 2007 va reposer durant l'hiver. Nous goûtons sur fût le côtes de Beaune blanc Topes Bizot : il n'a que quelques semaines et le nez a déjà les notes muscatées si représentatives du cru.

pipette

Et puis passons à la cave qui sert de chai à pièces bourguignonnes : impressionnant de longueur (3500 mètres et 2500 m² de superficie). Le millésime patiente sâgement la mise ainsi que quelques milliers de bouteilles réservées à ceux qui ont fait la demande au domaine de les garder bien au chaud.

Plan_cave

le plan de la cave

Chai

Cave_bouteilles

quelques belles qui attendent

Et maintenant, la dégustation des flacons 2006 et 2005 qui ont été préparés par François et qui sont présentés par Pedro.
2006 (sur fût, malo non faite)

F_ts_2006

Beaune 1er cru "les Chouacheux" (terroir argilo calcaire) : nez aérien de violette, bouche gourmande. Bien
Nuits st Georges (assemblage de 3 parcelles de vignes de 40 ans) : robe plus foncée. Vin précis et fruité avec quelques notes animales.
Volnay : nez profond et animal. Bouche encore un brin tanique mais généreuse. Très bon !
Chambolle-Musigny "les Mombies" : Nez sur le fruit et la finesse. Bouche soyeuse et d'une rare élégance : coup de coeur !
Pommard 1er cru "les Bertins" : un nez un peu sur la retenue et une trame épicée. La bouche est énorme malgrés une finale un peu sèche : en devenir.
Nuits st Georges "les Damodes" (vignes de plus de 50 ans) : nez réglisse avec une pointe animale. La bouche est très gourmande avec un petit sucre présent. Très bon
Nuits st Georges 1er cru "les Vallerots" : le nez rdt déjà bien en place avec une sacrée fraîcheur. Bouche mûre avec encore une fois un petit sucre. C'est très élégant.
Clos de Vougeot grand cru : nez très complexe alliant les épices avec un fruit concentré. Tanins encore un peu jeunes mais une bouche fantastique ! Potentiel et respect.

D_gust_2005
Les 2005 maintenant (en bouteille)
Côtes de Beaune rouge "le Clos des Topes Bizot" (vignes de 80 ans) : belle expression du pinot (cassis). Bouche minérale et terreuse encore un peu jeune. A suivre...
Nuits st Georges rouge "les Vallerots" : nez profond avec des notes d'agrumes ! Bouche super concentrée au grain superbe ! Autre coup de coeur. Malheureusement, il n'y en a plus à vendre !
Pommard "les Vaumuriens" : ce vin était "fermé". A revoir.

Pedro retourne à la cave pour un Nuits st Georges 2003 "les Damodes". Nez profond, fin. La bouche est sans la lourdeur caractéristique du millésime, bien au contraire. Très bon.
Autre aller et retour  pour un Côtes de Beaune blanc "le Clos des Topes Bizot" : nez exotique avec de jolies notes muscatées d'une belle finesse. Bouche très séveuse avec un léger sucre. Très miam !

Enfin, pour la curiosité, un vin de paille pour vendengeurs : très dense, élégant et gourmand. Quel finish !

Waouh ! Il est l'heure de se séparer et de retourner à notre gîte pour 14. En conclusion : les vins de ce domaine ont une belle mâturité de fruit alliant finesse et concentration. Ils sont buvables dès leur jeunesse et pourront vivre longtemps : c'est la volonté mesurée du domaine avec un boisé très peu marqué.
Un domaine coup de coeur pour beaucoup des gars (et filles) de Maigremont qui avaient fait le déplacement en Bourgogne. Merci encore au passage au domaine Chantal Lescure et une mention spéciale à Pedro pour sa sympathie et ses précieuses informations.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Visite à larcis Ducasse (3)

    Le Chai Les baies sont triées rigoureusement lors de la cueillette, c’est le tri le plus important, le second tri est fait à l’entrée du cuvier, par une premièr... Lire la suite

    Par  Daniel Sériot
    CUISINE, LE VIN
  • Visite à Larcis Ducasse (4)

    J’avais émis le souhait de voir comment se comportait Larcis Ducasse 2005, en bouteille, je ne l’avais goûté qu’en « Primeurs ». Lire la suite

    Par  Daniel Sériot
    CUISINE, LE VIN
  • Visite : Le restaurant

    Comme Phil vous le disait précédemment, nous nous sommes fait notre premier restaurant il n'y a pas longtemps.Enfin, si on peut parler de restaurant.Car oui, le... Lire la suite

    Par  Siana
    CUISINE, FRANCE, A CLASSER
  • Chantal Goya: Le Fisc c'est pas Guignol!

    Chantal Goya: Fisc c'est Guignol!

    Alors que la fée des enfants, Marie-Rose (le personnage que Chantal Goya interprète sur scène depuis des années) triomphe dans un nouveau spectacle, voici que l... Lire la suite

    Par  Guillaume
    CULTURE, MUSIQUE
  • La grande visite !

    Un week-end mémorable ! Déjà six ans que nous ne les avions vus... Simon et Linda sont repartis au Québec après trois (trop courtes) journées en Bretagne, qui... Lire la suite

    Par  Titus
    AFRIQUE, CONSO, CULTURE, MUSIQUE
  • Visite chez VisionObjects

    Une petite visite chez la société VisionObjects dans la périphérie nantaise. C'est Eric Gapihan qui m'a fait la gentillesse de m'accueillir et de me parler des... Lire la suite

    Par  Hervé Bienvault
    CONSO, CULTURE, HIGH TECH, INTERNET, LIVRES
  • Athènes en visite

    Voici l’histoire de mon périple à Athènes, destination où je me suis rendu à 2 reprises, en 2001 et en 2002 , durant les vacances de Pâques à chaque fois, et... Lire la suite

    Par  Sébastien Michel
    EUROPE, RÉGIONS DU MONDE, VOYAGES

A propos de l’auteur


Maigremont 849 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines