Magazine Culture

Sunday Classic : Brian Eno & David Byrne

Publié le 07 septembre 2008 par Phantomas
Sunday Classic Brian David Byrne
On y croit ! Enfin moi, j'y crois ! Plus que quelques réglages et FYM devrait basculer sur http://freeyourmind.fr dans les jours qui viennent. Je dis "devrait" car il a fallu l'aide d'une personne extérieure pour m'aider cette semaine, trop de subtilités informatiques pour moi. Donc cela dépend aussi de l'agenda de mon sauveur numérique mais c'est prévu pour dans... très vite !
Les post reprendront un rythme plus soutenu aussi, ça je m'y engage. J'en ai quelques uns de près et le reste de l'équipe aussi !
Aujourd'hui dimanche, un sunday classic de bon aloi. My Life in the Bush of Ghosts par David Byrne et Brian Eno, ça te dit quelque chose ? Non ? Alors lis la suite...

Brian Eno est un musicien exceptionnel, auteur-compositeur de talents et... bidouilleur de génie. Il commence sa carrière en 1971 en tant qu'ingénieur du son au sein de Roxy Music avant de quitter le groupe 2 ans plus tard pour incompatibilité d'humeur avec Brian Ferry. Puis, il travaille sur les albums de plusieurs artistes (King Crimson, Genesis), co-écrit et compose des chansons pour les plus grands (David Bowie sur les albums Low, Heroes et Lodger) avant de commencer des collaborations diverses et variées (U2, Talking Heads...).
C'est justement avec le chanteur de Talking Heads, David Byrne, qu'Eno produit en 1981 l'album qui nous intéresse ici My Life in the Bush of Ghosts.
Le titre de cet album est tiré d'une nouvelle du même nom écrite par le novelliste nigérien Amos Tutuola en 1954.
Son principe est le suivant : alors que le sampling en est à ses balbutiements, Eno va y mélanger allègrement musique pop, ethnique et collages sonores pour donner à l'ensemble une sonorité unique, très en avance pour son époque.
Plusieurs écoutes sont nécessaires avant de sombrer lentement dans cette "forêt de fantômes" comme le suggère le titre de l'album, peuplée de voix de prédicateurs, d’exorcistes et de prêcheurs fous...
Des générations de DJ et de musiciens vont s'inspirer largement de My Life in the Bush of Ghosts qui plus de 25 ans après sa sortie, n'a rien perdu de son pouvoir hypnotique et se révèle aujourd'hui encore, très contemporain.
A noter qu'en 2006, pour ses 25 ans,
My Life in the Bush of Ghosts fut ré édité en version remasterisée et que la totalité des tracks fut mis à disposition GRATUITEMENT pour les internautes-remixeurs sur un site construit pour l'occasion. L'idée de Byrne et surtout d'Eno, décidément toujours très en avance sur son temps, était de proposer à la nouvelle génération de s'emparer de leur œuvre, et sous couvert de la licence Creative Commons, de réaliser des remix, puis de les uploader sur le site. Bush of Ghosts - le site est toujours ouvert et continue de recevoir des créations du monde entier.
Un véritable visionnaire ce Brian Eno, un véritable Sunday Classic...



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Phantomas 4 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte