Magazine Cuisine

Fait maison contre Sachet-tout-prêt: Et le gagnant est ...

Par Claudeoliviermarti
Faire la grasse matinée, quelle drôle d’expression non ? Pour la petite histoire, l’adjectif "gras" est issu du latin "crassus" qui signifie "épais". Histoire de rester un peu plus dans cet épais et agréable sommeil. Toujours est-il qu’il est bien agréable de s’octroyer une Grass' mat de temps à autre! Ouvrir un œil et jeter un regard rapide sur le réveil qui affiche 10h32, le refermer aussitôt et regoûter au plaisir du sommeil. Après une pareille paresse, rien de tel qu’un brunch pour continuer cette journée farniente ;-) Brunch, encore un mot étrange, mariage du “Breakfast” et du “lunch”, sorte de repas léger qui remplace le petit-déjeuner et le déjeuner.
Et pour le coup, une forte envie de pancake se fit ressentir au moment du choix des choses à préparer. Pancakes...à quand remonte ma dernière rencontre avec ces petites galettes ? Fort longtemps, il me semble que les derniers furent dégustés à Québec avec beaucoup de sirop d’érable. Ah non, c’était en Asie, des banana pancakes, dans une petite rue de Ayutthaya! Pas vraiment la même recette, mais le même plaisir à les déguster!
Pancakes, autant de recettes que de cuisiniers...des recettes à foison sur les sites et blogs culinaires, tous prétendant détenir LA recette ;-) Ah ben oui, on l’aime bien notre recette, c’est affectif. Buttermilk pancake, véritables et authentiques pancakes, THE pancake, que d’appellations pour cette galette ! Pour ma part, une recette que j’avais écrite en regardant une émission de TV (non non, ce n’était pas dans un dîner presque parfait ! mais vous trouvez la même chez Pascale)...Une recette simple mais qui me paraissait efficace.
En passant dans le rayon pâtisserie pour acheter de la levure chimique pour la réalisation de mes pancakes maison, je me retrouve nez à nez avec une préparation toute prête pour faire...des pancakes! Cela serait intéressant de comparé, une recette faite de A à Z avec amour, comparé à cette poudre toute blanche à laquelle il faut ajouter un peu de lait. Et en avant l’expérience home-made vs. Industrial pancake.
Pancake tout simple ou quand le home-made se frotte à la version toute faite
------- Ingrédients (pour env 8 pancakes) -------
4 œufs frais
3dl de lait entier
300g de farine tamisée
2 càc de levure chimique
4 càs de sucre
2 pincées de sel

---------- Proposition /choix du vin ----------
J'ai eu la chance (et quand je dis chance, c'est vraiment beaucoup beaucoup de chance) de trouver des petites oranges thaïes dans mon magasin asiatique préféré. Des oranges de la taille d'une mandarine, à la peau presque vert bouteille. Une fois découpées, l'odeur vous transporte directement en Asie. Rien à voir avec nos oranges insipides, non. Je me rappelle mon premier jus d'orange préssé minute à Bangkok. Le Chao Phraya, "Rivière des Rois", fleuve sacré traversant la ville avait littéralement débordé pendant la période de la mousson. Un vieux marchand pressait ces petites oranges avec une presse plus que rudimentaire...et cette odeur, ah quel bon souvenir!
---------- Préparation ----------
Commencer par séparer les jaunes des blancs. Battre les blanc en neige avec les pincées de sel, bien fermes. Mélanger les jaunes avec le lait, ajouter la farine tamisée et le sucre, bien mélanger pour obtenir un pâte bien homogène et sans grumeaux. Avec une maryse, incorporer les blancs délicatement et laisser reposer une heure minimum. (j'ai préparer cette pâte le soir avant pour pouvoir l'utiliser directement le matin, je l'ai entreposer au frigo pendant la nuit).
Chauffer une petite poêle (du diamètre des pancakes) et la graisser avec de l'huile. enlever le surplus et y déposer une petite louche de pâte (selon l'épaisseur souhaitée). Faire cuire jusqu'à l'apparition de petites bulles sur la face non-cuite. Tourner le pancake et faire cuire l'autre côté. Servir directement!
---------- Bon appétit ----------
Une semaine plus tard (on est gourmands mais quand même, 15 pancakes par personne, ce n’est pas raisonnable ;-)), même opération avec la version toute prête. Rien de plus simple, ajouter 3dl de lait dans la poudre, mélanger la moindre et hop, c’est directement prêt à l’emploi, il semble ne pas falloir attendre...Même manipulation avec ma petite poêle et hop, 7 pancakes à déguster. La forme est la même, la couleur aussi. L’intérieur paraît plus compact que les fait maison, peut être parce que la pâte n’a pas reposé. Nettement moins de goût que la version maison, ils sont aussi plus “bourratifs”, moins léger et plus compact...pas mauvais, mais quand même nettement moins bon. Heureusement, il y a encore une justice ;-)
Après la dégustation de la version nature (histoire d'être impartial) place au nombreuses confitures et garnitures. Un petit coup de cœur pour ce merveilleux fondant d'érable à tartiner ramené du marché d'Aurillac !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Claudeoliviermarti 3926 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines