Magazine Cuisine

Verrine avocats, poivrons et crème fouettée (merci Cess!) - La vengeance de Clairechen

Par Clairechen

Il est temps que je me secoue et que je vous „ponde" un billet digne de Clairechen. Pas un billet comme les derniers où je vous donne de mes nouvelles, tellement mes billets se font rares. Non, un vrai de vrai avec une histoire… une stooooryyy !!!! Mais ne vous inquiétez pas les billets vous donnant des nouvelles de la RONDE Clairechen continueront… Oui, je suis ronde ! Rhalalala.. C'est la première fois que cela m'arrive… Mais je m'égare !

Cet été, avant que nous partions une petite semaine au pays = Nantes, Noirmoutier… bref la mer, nous avions pour devoir de réaliser notre cadeau d'anniversaire offert par mon ami Silke (Prononcez : ZILL-QUE !), une copine d'école que j'adore. Silke c'est la copine avec qui on peut faire toutes sortes de bêtises.

Je peux lui raconter n'importe truc dingue, elle me croit ! J'adooooore !

Cette année, pour nos 30 ans, la chipie de Silke nous a joué un de ses tours que je ne suis pas prête d'oublier. Son cadeau d’anniversaire à notre encontre : un bon pour un dîner chez nous, avec elle et son chéri comme invités !
Oui, vous avez bien lu : Elle (s’)offrait un dîner chez nous pour no
tre anniversaire !!!

Ah franchement, on aura tout vous.

Une date fut fixée.

Lentement une idée de repas naissait dans ma tête.
Diaboliquement je réfléchis à la manière dont j’allais la faire marcher avant de lui présenter un repas digne de ses espérances.

J-1 je me mis à tout préparer. Il s’agissait de plat pouvant tous être préparés la veille. Le goût n’en serait que meilleur.

Le jour J, j’achetais 2 grandes pizzas surgelées, ainsi que des mini-pizzas.

Arrivée à la maison, mis le plat principal préparé la veille à mijoter afin de pouvoir tout cacher avant l’arrivée de mes victimes ! Farpaitement : victimes ! Nonmé !

Oliver s’occupa de servir la table : nappe en plastique, verres en plastique, serviettes en papier… bref, tout ce qu’il y a de plus chic !

Le repas préparé la veille était caché un peu partout : le four, le frigo, le rebord de la fenêtre afin qu’il n’y ait aucune trace de « grande cuisine ».

Par contre, nous avions bien répandu les cartons à pizzas sur la table ainsi que les mini-pizzas prêtes à mettre au four. Les 2 grandes pizzas, elles, étaient au congélateur pour une autre occasion.

Car mon idée diabolique était la suivante : Quelqu’un qui a le culot d’offrir un repas à préparer afin qu’elle le déguste, ne mérite rien d’autre que du tout prêt !!!!

Rhaaaaa, je ne vous raconte pas la tête de la copine en voyant les cartons de pizza et la « superbe » table ! Siiii, je vous raconte !!! Elle n’en revenait pas ! Pendant 10mn elle s’est lamentée en disant « J’y crois pas !!!! Moi, qui m’attendais à un super repas ! J’ai fait exprès de ne pas trop manger pour me remplir la panse ce soir ! C’est pas possible ! T’as pas fait ça, Claire ?! ».

Si.

J

’ai fait !

Mais que pour 10mn… j’ai un cœur quand même !

Mais rien que de voir son visage …. Rhaaaaaaaaaa…. Quelle rigolade !

Faites gaffe, hein !! Ne me faites pas de mauvais coup… ça pourrait mal tourner ! ;-) Gniark, gniark !!

Voici l’entrée de ce fameux repas. Elle est devenue une de mes recettes favorites 2008 !
Je la dois à Cess qui grâce à cette recette a gagné une journée avec Cyril Lignac ! (Vilaine !)

Je n’ai rien changé à la recette, tellement je la trouvais parfaite en lisant les ingrédients ! Et nous n’avons pas été déçus !!! Je vous la copie-colle !

Verrine avocats, poivrons et crème fouettée aux crevettes

2 citrons
2 avocats


2 poivrons rouges
1 pot de crème liquide (20cl
)
6 grosses crevettes

1 càc de sucre en poudre

1 pincée de piment d'Espelette

Sel, poivre

Baies roses


Avant de démarrer, placer les fouets du batteur électrique au congélateur...
La couche "verte" aux avocats...
Eplucher les avocats, les mettre au mixeur avec le jus d'un citron, sel et poivre
Répartir le mélange dans les verres...
La couche "rouge" aux poivrons...
Couper les poivrons en 2 dans le sens de la longueur, les passer sous le grill du four jusqu'à ce que la peau noircisse et cloque. Les sortir et les enfermer dans des poches congélation pendant 1/4d'h pour qu'ils soient plus facile à peler.
Une fois la peau enlevée, les mettre dans le mixeur avec une bonne pincée de piment d'Espelette et le sucre en poudre
Répartir sur la couche d'avocat...
La crème fouettée aux crevettes...
Décortiquer les crevettes et les couper en tronçons d'1/2 cm
Mettre la crème liquide dans un récipient (dans l'idéal, il faut qu'il soit froid) et la battre (avec les fouets sortis du congélo...) jusqu'à obtenir la crème fouettée (5 bonnes minutes...)
Ajouter à la crème : le jus d'un citron, du sel, du poivre et les crevettes et répartir sur la couche de poivrons
Parsemer de quelques baies roses concassées et mettre au réfrigérateur au moins 2 heures avant de servir...

C’est moi qui parle !: La recette est pour 6 personnes en amuse-bouche. J’ai gardé les mêmes quantités pour 4 personnes mais servie comme entrée en verrines.

C’est frais, c’est parfumé, c’est délicieux !

Je ne vais pas vous laissé comme cela. Vous pouvez voir sur la photo que j’avais servi autre chose avec les verrines.

Il s’agit de quartiers de pêche et nectarine caramélisés au serrano ! Je sais, ce n’est plus de saison, mais je vous mets quand même la recette.

Pêches et nectarines caramélisés au Serrano

2 pêches

2 nectarines

16 tranches de Serrano

1 noix de beurre

1 càc de sucre

Passer les fruits sous l’eau et bien les essuyer.

Couper les fruits en quartiers et jeter les noyaux.

Faire fondre le beurre dans une poêle et y ajouter les fruits.

Saupoudrer de sucre et bien faire revenir les fruits.

Mettre les fruits dans un plat et les laisser refroidir.

Enrober chaque quartier de fruits avec une tranche de Serrano et servir.

C’est moi qui parle ! (encore) : Avec une « petite goutte » de Porto, ce n’est pas mauvais non plus !!! Cette recette peut se servir en amuse-bouche ou entrée. Idéale pour un buffet !

Nous nous sommes régalés !

Bon, je vais peut-être vous lâcher, là, non ?! Ça suffit ?!

Oh allez, je vous mets encore un extrait de spectacle de marionnettes pour adultes qu’Oli et moi adorons !!!

La « star » est la taupe cholérique, moitié débile et pratiquement incompréhensible!!!

Fin octobre nous allons voir l’artiste caché derrière ses poupées : René Marik.

Pour cet extrait du spectacle, il n’est pas nécessaire de pouvoir parler allemand comme vous pourrez le remarquer…



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Clairechen 4 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte