Magazine Emarketing

Le cygne noir ou comment cesser de se comporter comme des dindes ... par Nassim Nicholas Taleb

Publié le 20 octobre 2008 par Béatrice Sutter

Un homme qui serait à la fois philosophe et mathématicien pourrait porter sur le monde un regard intéressant ... Cela s'est déjà vu.
Nassim Nicholas Taleb est en plus financier - ancien trader - et par les temps qui court ... cela complète bien le tableau.
Son dernier livre « le cygne noir » est une lecture intéressante.
Le cygne noir par opposition aux dindes. Les dindes sont nourris grassement par leur fermier ... tous les jours ... ce qui leur laisse croire que le fermier est un homme qui leur veut du bien. Jusqu'à la veille de Thanksgiving, ou sans les prévenir ... le fermier change brutalement de comportement. Le cygne noir serait l'événement inattendu, que rien ne laisse prévoir et qui change radicalement, de manière violente, le cours des choses ...
Il possède deux caractéristiques principales :
- C'est une observation aberrante : rien, dans le passé, ne nous le laisse prévoir de façon convaincante et nous engage à envisager sa possibilité.
- Ses conséquences sont considérables.
L'auteur nous invite - un peu sur les traces d'Edgar Morin et sa pensée complexe - de conformer nos théories simples à une réalité confuse et surprenante ...
"Le cygne noir, prévoir l'imprévisible" de Nassim-Nicholas Taleb aux Editions Belles Lettres


Mot de l'éditeur sur "Le cygne noir, prévoir l'imprévisible" de Nassim-Nicholas Taleb
Quel est le point commun entre l'invention de la roue, Pompéi, le krach boursier de 1987, Harry Potter et Internet ? Pourquoi ne devrait-on jamais lire un journal ni courir pour attraper un train ? Que peuvent nous apprendre les amants de Catherine de Russie sur les probabilités ? Pourquoi les prévisionnistes sont-ils pratiquement tous des arnaqueurs ? Ce livre révèle tout des Cygnes Noirs, ces événements aléatoires, hautement improbables, qui jalonnent notre vie : ils ont un impact énorme, sont presque impossibles à prévoir, et pourtant, a posteriori, nous essayons toujours de leur trouver une explication rationnelle. Dans cet ouvrage éclairant, plein d'esprit et d'impertinence, Taleb nous exhorte à ne pas tenir compte des propos des « experts », et nous montre comment cesser de tout prévoir ou comment tirer parti de l'incertitude.
Libano-américain, Nassim Nicholas Taleb est écrivain et philosophe des sciences du hasard. Depuis 2007, il est l'essayiste le plus lu et le plus traduit dans le monde. Ancien trader des marchés, Taleb se consacre aujourd'hui à l'écriture et enseigne les rapports entre l'épistémologie et les sciences de l'incertitude à l'Institut polytechnique de la New York University où il a reçu le titre prestigieux de distinguished professor. Best-seller traduit en vingt-cinq langues, son premier ouvrage, Le Hasard sauvage a paru aux Belles Lettres en 2005. « Taleb a changé notre façon de penser l'incertitude. » Daniel Kahneman, prix Nobel.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (1)

Par haithem karoui
posté le 21 octobre à 15:05
Signaler un abus

"Et l'école du monde, en l'air dont il faut vivre, Instruit mieux, à mon gré, que ne fait aucun livre." Molière

A propos de l’auteur


Béatrice Sutter 21 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte